Olivier de Kersauson fait des révélations bouleversantes dans Le Figaro !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

En mer, à la radio, sur son bateau ou à la télévision, l’écrivain fait rarement valoir ses arguments. Voici des extraits d'une interview réalisée par Le Figaro !

Dans le cadre de la parution de son dernier livre « Veritas tantam », le matelot et écrivain français Olivier de Kersauson était de passage au Figaro. Une interview qui reste fidèle à l’image qu’il a cultivée au fil des ans.

publicité

« C’est un truc de vieux »

En mer, à la radio, sur son bateau ou à la télévision, l’écrivain fait rarement valoir ses arguments. Cependant, toujours doté d’une légèreté et d’une grâce sans égale, il a su faire une excellente carrière d’écrivain.

publicité

D’ailleurs, à l’occasion de la parution de son dernier livre « Veritas Tantam », il a accordé un entretien au journal « Le Figaro ». Lors de cette interview, on a pu retrouver tout ce qui a défini le personnage d’Olivier de Kersauson au fil des décennies. Des opinions claires, une misanthropie pointue, mais appropriée, et toujours de bonnes paroles.

Aujourd’hui, il préfère ouvertement prendre du recul par rapport à la société et aux gens. « C’est un truc de vieux, c’est biologique », explique-t-il. « À partir du moment où on sait qu’il n’y en a plus pour longtemps, on s’en fout d’à peu près tout, et on a un regard excessivement détendu sur plein de choses« , reconnaît-il. « On n’est plus victime de ses émotions ».

publicité

Olivier de Kersauson : son parcours extraordinaire

Rappelons que le navigateur septuagénaire a survécu à un cancer du poumon. Cependant, il en a vu d’autres le long de son voyage. Même s’il se « fout de tout », il fait son entrée à l’académie marine en octobre dernier. Une reconnaissance qu’il qualifie de « vraie bonne surprise ».

Depuis qu’il est entré dans le monde marin, Olivier de Kersauson a enregistré un grand palmarès en mer. De plus, il a participé à de nombreuses courses et expéditions. Notamment, en 1984, il a été le premier navigateur à effectuer un tour du monde sans escale et sans assistance. Il est également devenu la première personne à traverser l’Atlantique Nord en solitaire en moins de 10 jours en 1990.

publicité

Outre ses performances en mer, Olivier de Kersauson a aussi publié plusieurs ouvrages sur ses navigations et sur l’océan. Son premier roman, Le Voyage de la Licorne, a été publié en 1988 et est devenu un best-seller en France. Depuis, il en a publié d’autres, dont La Mer et l’homme (1998) et Le Grand Voyage (2007).

publicité
À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.