Marc de café : débarrassez-vous des pucerons sur vos plantes de jardin

Mis en ligne le
par Alain Gaillard

Le marc de café peut être utilisé dans le jardinage avec succès. En effet, il aide à éliminer les pucerons.

publicité

Les pucerons sont de redoutables nuisibles pour les plantes de jardin, causant des dommages en se nourrissant de leur sève. Le marc de café est souvent présenté comme une solution efficace pour éliminer ces insectes. Est-ce réellement le cas ?

Le marc de café et ses pouvoirs magiques

Le marc de café peut être utilisé dans le jardinage avec succès. En l’épandant au pied des plantes pendant deux semaines, il agit comme un répulsif naturel grâce à son odeur forte. De plus, il éloigne également les fourmis, qui protègent les pucerons, favorisant ainsi leur disparition.

publicité

Cependant, il existe des limitations à l’utilisation du marc de café. Effectivement, il ne convient pas aux jeunes plants de moins de six mois, car il peut inhiber leur croissance. De plus, certaines variétés de plantes ne réagissent pas favorablement au marc de café. Parmi elles, on retrouve les pétunias, les orchidées, les cactus, les laitues, les aubergines et les pommes de terre. Dans ces cas, il est préférable d’explorer d’autres options.

Alternatives naturelles pour lutter contre les pucerons

D’abord, vous pouvez pulvériser un mélange d’eau et de savon. Cela consiste à vaporiser un mélange d’eau tiède et de savon liquide doux sur les parties infestées des plantes. De ce fait, le savon obstrue les pores respiratoires des pucerons, les étouffant ainsi progressivement. Toutefois, il est important de rincer les plantes après quelques heures pour éliminer les résidus de savon.

publicité

Ensuite, utiliser de l’huile de neem. En réalité, l’huile de neem, extraite des graines de l’arbre de neem, est un insecticide naturel puissant. Diluée dans de l’eau, elle peut être vaporisée sur les plantes affectées par les pucerons. L’huile de neem perturbe le cycle de vie des pucerons, les empêchant de se reproduire et de se nourrir. Il faut répéter cette méthode toutes les deux semaines jusqu’à l’élimination complète des pucerons.

Des solutions à base de plantes et des prédateurs naturels

Puis, il y a les solutions à base de plantes. Effectivement, certaines plantes, comme l’ail, le piment et les feuilles de tomate, possèdent des propriétés répulsives pour les pucerons. Infuser ces plantes dans de l’eau et vaporiser la solution sur les plantes infestées peut décourager les pucerons en raison de leurs fortes odeurs. De plus, la culture de plantes compagnes peut également aider à repousser ces nuisibles. Par exemple, la menthe, la ciboulette ou la capucine à proximité des plantes sensibles.

publicité

Enfin, vous pouvez utiliser des prédateurs naturels. Ainsi, les coccinelles et les syrphes sont des alliés précieux dans la lutte contre les pucerons. Ils se nourrissent activement de ces insectes, aidant ainsi à contrôler leur population de manière naturelle. Pour les attirer dans votre jardin, plantez des fleurs comme les marguerites ou les cosmos. Vous pouvez également acheter des coccinelles dans des jardineries spécialisées. Ensuite, libérez-les pour une lutte biologique efficace contre les pucerons.

À propos de l’auteur,
Alain Gaillard

Diplômé d'une école de journalisme, je me passionne de culture média et de tendance hightech. J'écris depuis plusieurs années pour plusieurs médias en ligne.