Démarchage téléphonique : voici l’astuce de l’UFC-Que Choisir pour mettre fin à ces appels intempestifs

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Le démarchage téléphonique devient un fléau stressant qui touche la majorité des Français. Ces derniers sont ainsi à la recherche des méthodes les plus astucieuses pour éviter ces appels indésirables. L’UFC-Que Choisir a enfin déniché une méthode pour rejeter ces appels envahissants. 

Beaucoup de Français n’hésitent pas à raccrocher au nez l’interlocuteur qui fait une prospection téléphonique. Même s’il y a eu la mise en place des mesures dédiées à la protection des données personnelles, les appels intempestifs continuent d’agacer 9 Français sur 10 selon l’UFC-Que Choisir.

Des techniques inefficaces

Pour protéger les consommateurs, la réglementation a connu une grosse évolution ces dernières années. Actuellement, les entreprises ne peuvent passer leur coup de fil que du lundi au vendredi, entre 10 heures et 13 heures et 14 heures et 20 heures.

Au maximum, elles se limitent à 4 prises de contact par mois. Ces nouvelles règles exigent aussi aux démarcheurs d’afficher leur numéro de téléphone durant leurs appels.

En outre, certaines entreprises ne doivent pas faire le démarchage. Cela concerne le domaine de la rénovation énergétique ou de la formation.

Pour en finir avec ce fléau, l’exécutif a amélioré la liste d’opposition Bloctel et la mise en place des sanctions plus sévères pour punir ces sociétés.

En effet, ces dernières harcèlent les consommateurs en utilisant un annuaire universel ou public qui renferme toutes les informations de tous les abonnés téléphoniques.

Selon l’union des consommateurs : « Le RGPD retient que les coordonnées des consommateurs ne peuvent être transmises à l’annuaire public que s’ils y ont positivement et activement consenti et ce quel que soit leur mode de téléphonie (fixe ou mobile) ».

L’UFC-Que Choisir a mis au point cet outil

L’UFC-Que Choisir essaie d’empêcher les opérateurs de téléphonie de procéder à un transfert des informations des consommateurs sur cet annuaire.

Pour ce faire, l’association a mis au point www.respectemesdatas.fr. Cet outil s’adresse à chaque propriétaire d’un numéro de téléphone afin d’adresser un courriel explicite pour s’opposer à l’usage des données.

Quelques informations sont à communiquer : le nom de l’opérateur téléphonique, l’identifiant ou le numéro de téléphone enregistré pour y accéder.

Vous vous demandez de la préservation de vos données par l’UFC-Que Choisir ? L’organisme rassure : « L’utilisation de notre outil ne collecte pas vos données mais a simplement pour but de vous en donner un aperçu ».

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.