TPMP : le plateau de Cyril Hanouna devient un véritable ring de boxe, bagarre choc entre manifestants et vigiles !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

C'est le choc sur le plateau de Touche pas à mon poste sur C8, un véritable cohue-bohue entre les manifestants et les vigiles.

TPMP : le plateau de Cyril Hanouna devient un véritable ring de boxe, bagarre choc entre manifestants et vigiles !On vous raconte tout.

TPMP : le plateau de Cyril Hanouna devient un véritable ring de boxe, bagarre choc entre manifestants et vigiles ! Les écrans de Paris vous raconte tout.

Gros incident sur le plateau de TPMP

Alors que Cyril Hanouna allait reprendre son antenne, après la pub, et poursuivre sa discussion avec son invitée du soir… La musique avait à peine eu le temps de s’arrêter que des cris se faisaient entendre dans l’assistance. Des cris qui se sont rapidement transformés en bagarre.

Des voix dans le public étaient en train de se débattre et crier le nom du présentateur. « Accordez-nous deux minutes Cyril ! » a-t-on pu entendre.

« Qu’est-ce qu’il ce passe ?, demande Cyril Hanouna qui ne comprenait rien de rien. Attendez, s’il vous plaît ! Il y a un petit incident ! », commente-t-il voyant que les choses ne se calmaient point.

Violente altercation entre manifestants et vigiles sur C8.

Le papa de Lino et Bianca d’alors s’adresser directement à sa sécurité. « Laissez, laissez, laissez » !

L’intervention des vigiles ne parvenant pas à apaiser l’atmosphère, l’homme fort de C8 n’a pas eu d’autre choix que de gérer lui-même l’incident. Une situation plutôt exceptionnelle dont les téléspectateurs n’ont pas l’habitude de voir.

Cyril Hanouna a alors directement interpellé un manifestant. « Qu’est-ce qu’il se passe, monsieur ? Donnez-lui un micro, s’il vous plaît! », indiquait l’animateur.

Une fois l’ordre revenu… Un des protagonistes du nom de Michel a alors pris la parole pour s’expliquer. « Merci…, donnait-il le ton. On n’est pas venus là juste pour faire du scandale, ou pour faire du spectacle… Nous sommes des maîtres-d’hôtel, a-t-il fait savoir. Nous représentons les précaires, les ‘extras' », poursuivait le monsieur.

Ils étaient venus se faire entendre. Les métiers de la restauration et de l’hôtellerie, a-t-il précisé, sont asphyxiés par la crise économique et les fermetures d’établissements imposés par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la crise sanitaire du Covid-19.

Cyril Hanouna d’assurer qu’il allait faire de son mieux pour les aider. « Vous comprenez, en ce moment c’est compliqué, on est en alerte au niveau sécurité, donc le service fait malheureusement son travail, ils ont paniqué, et si vous parveniez à moi, ça pourrait retomber sur eux », leur expliquait-il.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.