Claire Chazal : en furie après l’annonce de la fin de son programme « Passage des arts »

Mis en ligne le
par Valérie Rouzaud

L'émission Passage des arts sera remplacée par un programme consacré sur le cinéma. Une décision qui ne plait pas à Claire Chazal…

Dimanche dernier, on a assisté à la dernière diffusion de Passage des arts, l’émission de Claire Chazal. Ce sera un programme orchestré par Pierre Lescure qui va la remplacer. Une décision qui n’a pas du tout plu à la journaliste.

Claire Chazal évincée de nouveau des plateaux télévisés

Pour Claire Chazal, cela lui rappelle un mauvais souvenir. Pour rappel, la journaliste a été évincée du JT de TF1, il y a 7 ans de cela. Ce, malgré les pétitions et l’intervention du Syndicat national des journalistes de France Télévision. L’émission Passage des arts sera remplacée par un programme consacré sur le cinéma intitulé Beau Geste et présenté par Pierre Lescure.

Le présentateur a 11 ans de plus que Claire Chazal. Cela a provoqué la colère de cette dernière, selon Le Parisien, qui a révélé qu’elle aurait appris la confirmation de la mauvaise nouvelle par le porte-parole d’Omar Sy. En effet, pour la sortie du film Tirailleurs, le comédien a été invité sur la même chaîne au même moment. Or, c’était pour deux émissions différentes. C’est ce qui lui aurait mis la puce à l’oreille.

« (…) Un grand sentiment d’injustice »

Cependant, le suspens a pris fin le 30 novembre. Effectivement, l’annonce a été faite et Claire Chazal n’a pas pu digérer cela. Elle a lancé : « C’est brutal. Et c’est un grand sentiment d’injustice. Je n’ai absolument pas vu le coup venir. » En effet, elle croyait être en sécurité et épargnée en septembre dernier. Elle songeait ainsi à réaliser une saison complète.

Pourtant, son producteur lui a confié qu’elle avait pour objectif d’atteindre 4% de part de marché. Hélas, ce ne fut pas le cas. Toutefois, bien déterminée à défendre son émission, Claire Chazal ne se laissait pas faire, au début. « Claire Chazal était furieuse. Et comme à son habitude, elle a appelé la terre entière… « , commente un témoin cité par Le Parisien. « Rarement une deuxième partie de soirée a provoqué un tel bazar », lance un autre.

« Les émissions culturelles, c’est fini »

Aussi, un porte-parole de France Télévisions a rétorqué au Quotidien : « Oh non, vous allez rallumer l’incendie… « . En effet, cela semblait faire rage. Furieuse et jugeant la décision scandaleuse, la journaliste aurait d’abord exigé des explications de la part de Stéphane Sitbon-Gomez, le directeur des programmes de France Télévisions. « C’est une femme assez droite, elle aime qu’on tienne parole », analyse une de ses proches dans Le Parisien. La sachant « dure en affaires », il aurait hésité à ne pas laisser une seconde chance à l’émission de Claire Chazal.

Elle se serait alors rapprochée de la patronne de France Télévision Delphine Ernotte, puis de son ami Michel Field. Le même homme qui l’a amenée sur les plateaux télé et qui dirige maintenant l’offre culturelle. Même s’il lui avait parlé « des heures » au téléphone, rien n’aurait changé. D’ailleurs, ce dernier a annoncé devant des journalistes que « les émissions culturelles dans des fauteuils, c’est fini« .

Cependant, Claire Chazal aurait convaincu la production de payer ses deux rédactrices en chef jusqu’au mois de juin, selon Le Parisien. Désormais, la chroniqueuse ne peut compter que sur la présentation du Grand Échiquier sur France 3.

À propos de l’auteur,
Valérie Rouzaud

Passionnée par l'écriture et le digital, je suis tombée dans la marmite de la rédaction depuis 8 ans déjà. J'aime décrypter les actus et j'ai surtout de l'attrait pour l'actualité people et le monde de la télé-réalité.