Fort Boyard : Le salaire étonnant de Passe-Partout pour l’émission

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Passe-Partout n'hésite pas à révéler sans détours son salaire dans l'émission Fort Boyard. Le chiffre est surprenant.

Le retour de Fort Boyard pour une nouvelle saison est prévu pour le samedi 1ᵉʳ juillet sur France 2. Pour l’occasion, des informations sensibles ont fuité sur le salaire affolant d’un personnage clé de l’émission. Passe-Partout ! En effet, cet emblématique personnage de Fort-Boyard, dévoile le montant de son salaire, qui suscite l’étonnement.

Passe-Partout, un incontournable de Fort Boyard

André Bouchet, alias Passe-Partout, continue d’accompagner les participants intrépides dans les pièges de l’émission. Depuis près de 30 ans, il revêt son costume pour divertir les téléspectateurs français en tant que Maître des clefs. Pour ainsi dire que sa présence est indispensable à l’émission. Qui plus est, en dehors des tournages, il entretient une relation amicale avec Passe-Muraille, son compère et parent par alliance. André Bouchet déclare d’ailleurs à cet effet que « Lui, il sort avec la fille. Et, moi, je suis avec la maman de la fille […] C’est familial. » Ce qui renforce le lien entre les deux nains de l’émission.

Le salaire incroyable de Passe-Partout

André Bouchet n’hésite pas à révéler son salaire sans détours. En effet, Passe-Partout révèle le montant qu’il touche pour chaque épisode tourné de Fort Boyard. Le chiffre est surprenant, car il ne gagne que 300 euros par émission, soit 3000 euros par saison. Avec seulement 10 épisodes par an, le revenu du Maître des clefs est assez modeste. Et, il y a fort à parier que ceux de ses collègues en sont de même. Raison pour laquelle il conserve son emploi à la RATP toute l’année, et même en pleine saison de Fort-Boyard.

Un emploi à la RATP et une longue carrière

En plus de sa participation à Fort Boyard, André Bouchet travaille à la RATP. Il est fidèle à l’entreprise depuis de nombreuses années et occupe diverses fonctions. Notamment, dans les guichets et la vérification des installations du métro. En 2008, il s’est confié sur son travail au Figaro : « Je suis dans mon guichet et je fais aussi de l’îlotage dans le métro. (…) Je vérifie les installations. » Enfin, tous attendent avec impatience cette nouvelle saison de Fort-Boyard qui promet en aventures et en émotions.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.