Chaque famille peut réclamer plus de 1 000 euros de crédit d’impôt : quels sont vos véritables droits ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Le crédit d’impôt se présente comme la somme retenue du montant de l’impôt dû. L’année précédente, il a pu venir à la rescousse de près de 8 millions de foyers fiscaux.

D’ailleurs, il faut savoir que chaque famille peut demander plus de 1 000 euros sur ce type de dispositif. Explications.

Emploi à domicile : un crédit d’impôt qui s’élève jusqu’à 1 200 euros

D’après les données de la Direction générale des finances publiques ou DGFiP, environ 29,5 % des foyers ont bénéficié d’un crédit d’impôt. Cela équivaut à 12 millions de foyers dont 8 millions ont eu 1 046 euros.

Pour être éligible au crédit d’impôt, il faut demander des professionnels des services à la personne et de l’emploi à domicile. En 2023, près de 4,6 millions de ménages ont empoché un montant moyen de 1 204 euros.

Sachez également que le crédit d’impôt est aussi accessible aux foyers fiscaux qui ont besoin d’une assistance aux personnes âgées, d’une garde d’enfant à domicile, d’une personne pour le ménage ou le jardinage.

Pour en bénéficier, il ne faut pas dépenser plus de 12 000 euros par an.

Qu’en est-il des frais de garde d’enfant en dehors du domicile ?

Le montant du crédit d’impôt dépend du type de service dont vous avez besoin. En ce qui concerne la garde d’enfant, il faut que l’enfant soit âgé de moins de 6 ans, au 1er janvier de l’année d’imposition durant laquelle vous réclamez la réduction d’impôt.

Ici, on parle d’un mode de garde en dehors du domicile. Le choix est assez large entre l’assistance maternelle, la crèche, la halte-garderie, le centre de loisirs, et bien d’autres encore. De plus, le contrat n’exige aucune obligation qui vous rattache aux établissements agréés.

En ce qui concerne le plafond des dépenses, il est à hauteur de 3 500 euros par an. Comme le crédit d’impôt arrive jusqu’à 50 %, il peut donc payer jusqu’à 1 750 euros au maximum.

L’année précédente, près de 1,9 million de ménages ont réclamé le crédit d’impôt. Le fisc a donné un montant moyen de 857 euros.

Quand vous remplissez ainsi la déclaration, vous devez vérifier attentivement les cases à remplir. Il faut mentionner dans ce document les dépenses des centres de loisirs ou périscolaires des enfants.

N’oubliez pas aussi l’existence du crédit pour les cotisations syndicales qui a permis à 1,3 million de ménages d’obtenir 113 euros. ce montant équivaut à 66 % des cotisations versées.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.