Connaissez-vous cette astuce qui permet d’éviter la taxe d’habitation ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

La taxe d’habitation constitue une lourde charge dans les dépenses d’un ménage. Comme la campagne de déclaration des revenus 2023 bat son plein, laissez-vous tenter par cette astuce méconnue pour échapper à ce type d’impôt. Voici les foyers concernés.

Les parents qui vivent sous le même toit que les enfants majeurs ou mariés

Sachez qu’un parent peut poursuivre l’hébergement de son enfant majeur jusqu’à 21 ans. C’est le cas également des moins de 25 ans qui continuent encore leurs études. Ils font donc partie du même foyer fiscal.

Les ressources des enfants sont ainsi à insérer dans votre déclaration. Vous êtes ainsi imposable sur la totalité des revenus déclarés.

Pour ce faire, vous profitez d’une augmentation de nombre de parts pour le calcul du quotient familial. Si votre enfant est marié, ce rattachement vous permet de bénéficier d’un abattement sur votre revenu par personne rattachée.

Si l’enfant a quitté la maison pour résider dans un logement étudiant, les parents devront communiquer cette information dans la déclaration des revenus. C’est l’un des changements majeurs pour cette année.

Bercy précise que cette indication est essentielle pour la mise en place de la taxe sur les locaux vacants et les résidences secondaires.

Si vous oubliez ce détail, votre enfant va obtenir un avis de taxe d’habitation pour résidence secondaire ou THRS. En effet, l’administration fiscale considère que son logement étudiant n’est pas sa résidence principale.

Déclaration de revenus : quelle est la case à remplir pour l’adresse de son enfant ?

Pour éviter d’avoir la taxe d’habitation, vous êtes dans l’obligation de communiquer tous les détails concernant la résidence de votre enfant. On peut citer entre autres le numéro, le code postal, la rue et la commune.

Cela se trouve dans la partie « Renseignements personnels », si vous vous connectez directement sur la plateforme dédiée.

Pour le format papier, vous devez jeter un coup d’œil sur le paragraphe D du formulaire indiquant le « Rattachement en 2023 d’enfants majeurs ou mariés ».

Si par erreur, un avis d’impôt débarque chez votre enfant, il faut faire une réclamation auprès du service des impôts des particuliers qui s’occupe du bien concerné. Vous devez y joindre une copie du bail pour se faire rembourser.

En résumé, la taxe d’habitation n’existe plus depuis le 1er janvier 2023 sauf pour les résidences secondaires. Pour ce faire, vous devez préciser convenablement l’adresse durant la déclaration de revenus car le logement étudiant de votre enfant devient sa résidence principale.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.