Florent Pagny malade : comment a-t-il réagi face à son cancer ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Florent Pagny a annoncé il y a quelques mois qu'il souffrait d’un cancer du poumon. En effet, une tumeur inopérable s’est installée dans son organe vital.

L’année 2022 n’a été que malheureuse pour Florent Pagny. En effet, l’artiste a dû mener une guerre conte un cancer du poumon. Dans un documentaire, ses proches ont évoqué cette rude épreuve.

publicité

« Il était en train de préparer son enterrement »

Florent Pagny a annoncé en janvier dernier qu’il était atteint d’un cancer du poumon. En effet, une tumeur inopérable s’est installée dans son organe vital. Pour l’éradiquer, le chanteur a dû subir un traitement consistant en des séances de radiographies et de chimiothérapie. Cependant, il est belliqueux, optimiste et calme. Un mental qu’il n’avait pas lors du diagnostic. Selon Midi Libre, qui a eu accès en avant-première au documentaire Florent Pagny, un homme libre, diffusé sur TF1 en janvier 2023, il s’accommodait de sa maladie, un temps.

publicité

Des proches comme Azucena Caamaño, mère de ses enfants, Inca et Aël, en témoignent. Notamment, elle a levé le voile sur ce moment où Florent Pagny s’est rendu compte que quelque chose n’allait pas. « Là, il m’appelle, il était en train de préparer son enterrement. Je lui dis : attend, arrête, ça peut tout être, attend de savoir un peu plus, de faire des études qu’il faut, calme-toi. Et d’un seul coup […] les choses s’aggravent, ce n’est pas opérable, c’est une tumeur méchante. Il va falloir attaquer un traitement violent ».

Florent Pagny : l’annonce de sa maladie

Azucena Caamaño a été le premier témoin de ce qui allait arriver. Le chanteur s’apprêtait à annoncer sa maladie et l’annulation de sa tournée des 60 ans. C’était difficile, Azucena Caamaño se souvient : « Il commence à répéter son discours. […] Cinq minutes de vidéo, je lui dis ça ne va pas, il commence à donner des détails, presque, il donne le nom des laboratoires […] Et là les enfants lui disent : « Non papa, un message Instagram pas plus d’une minute et demie » ».

publicité

Patrick Bruel témoigne aussi dans ce documentaire. Il perçoit la nouvelle de sa maladie comme « une déflagration ». En effet, il se souvient : « Il m’a rassuré en me disant qu’il n’y en avait pas ailleurs, que c’était pris à temps et qu’il allait faire ce qu’il fallait, se battre pour mieux revenir. Ce qui m’a frappé, c’est que Florent me dise « Je ne pouvais pas imaginer qu’on m’aimait autant » ».

publicité
À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.