Affaire conclue : à quoi ressemblent les coulisses des évaluations et des enchères des objets chinés ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Tous les collectionneurs et les passionnés de brocante se donnent rendez-vous devant la télé tous les soirs pour regarder Affaire conclue sur France 2. C’est un programme qui séduit de nombreux téléspectateurs depuis août 2017.

Le principe de l’émission est très simple. Des spécialistes vont estimer les objets et donnent des prix avant la présentation officielle aux acheteurs qui, sont eux aussi des experts.

Dans cet article, découvrez le déroulement détaillé de cette opération d’estimation.

Un concept qui fonctionne à merveille

Affaire conclue est l’émission qui a pris la place de Visites privées, présentée par Stéphane Bern. Dès le lancement de ce programme, le concept a attiré des millions de Français.

En effet, il consiste à présenter des objets chinés étudiés d’abord par des experts. Puis, s’ils sont intéressants, ils pourront passer à l’étape suivante : la vente aux enchères.

Pour réussir tout ce processus, l’équipe de l’émission dispose de nombreuses personnes qui ont chacune leur propre tâche.

Les étapes à suivre pour dénicher les objets de valeur

Dans l’équipe du programme Affaire conclue, l’un des piliers est Harold Hessel, 45 ans, le commissaire-priseur. Comme il est spécialisé en mobilier et en objets d’art, il a pour rôle de repérer les objets de valeurs.

A part cela, il se présente comme le consultant majeur du casting des objets à présenter pendant le tournage de l’émission. Ses principaux points forts ? Son analyse minutieuse et sa discrétion qui garantissent les ventes.

Un examen méticuleux

Durant une interview accordée en janvier 2024, cet expert diplômé en droit et en histoire de l’art a annoncé que ses collaborateurs et lui-même ont déjà une idée des objets qu’on va proposer sur le plateau de tournage.

En effet, l’équipe reçoit des photographies qui leur permettent d’étudier minutieusement les objets qu’ils vont présenter aux téléspectateurs.

En outre, ils vérifient également s’il y a eu déjà des ventes du même type durant l’émission. Pour réaliser toutes ces démarches, l’animatrice de l’émission et le reste de l’équipe comptent sur une bonne rémunération.

Par ailleurs, Harold Hessel explique que pour que les amoureux de chinage, d’objets rares et des pièces uniques puissent trouver les bonnes affaires, ils disposent à l’avance la liste des objets.

Il a confirmé que : « J’ai alors quelques heures pour effectuer des recherches. Cela me donne un ordre de grandeur puis, le jour du tournage….On ajuste l’estimation en fonction de ce qu’on a sous les yeux ».

C’est donc une démarche gagnante qui montre que l’équipe est professionnelle conduisant à un succès de l’émission.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.