Prime exceptionnelle de 3 000 euros : qui sont les jeunes de 15-25 ans concernés ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard
publicité

L’année 2024 s’accompagne d’une très bonne nouvelle pour les jeunes de 15-25 ans. Ils peuvent bénéficier d’une prime exceptionnelle de 3 000 euros suivant quelques conditions.

Pour soutenir les jeunes apprentis, l’Etat propose à ces jeunes un apprentissage qui se passe en entreprise. Cela concerne près de 860 000 jeunes en apprentissage.

publicité

Ainsi, pour chaque contrat d’apprentissage, une aide de 6 000 euros est versée de manière automatique. Elle sert généralement à couvrir les frais d’embauche d’un jeune mineur.

Une nouvelle prime exceptionnelle pour les jeunes

Une association vient de confier qu’elle va offrir une aide financière de 3 000 euros aux jeunes âgés de 15 à 25 ans. Ce n’est pas un appui gouvernemental.

publicité

En effet, il s’agit d’une initiative de l’Association pour le Droit à l’Initiative Économique (Adie). Cette organisation a créé cette aide il y a deux ans afin de soutenir les jeunes talents et d’inciter à la création d’emplois.

Elle était dédiée initialement aux jeunes créateurs d’entreprise de 18 à 32 ans. Cette offre a ainsi pour but de simplifier le lancement d’entreprises en limitant les obstacles financiers.

publicité

Les fonds peuvent ainsi s’utiliser pour les divers besoins de l’entreprise mais pas que. L’aide peut également utiliser pour acheter des matériels, financer les formations spécifiques et soutenir les besoins en fonds de roulement.

Jeunes de 15 à 25 ans : une prime de 3 000 euros

Cette aide de 3 000 euros est une vraie aubaine pour assister les personnes qui ne peuvent pas accéder au marché de travail. Voilà pourquoi, l’association a élargi son engagement envers les jeunes entrepreneurs en leur donnant un soutien financier.

Même si la prime de 3 000 euros n’est plus valable pour les jeunes de 15 à 25 ans, l’Adie propose une sorte d’assistance financière d’un montant de 1 000 euros.

En effet, cette prime a pour objectif de soutenir les jeunes entrepreneurs qui sont en situation d’inclusion sociale. Elle va envelopper divers besoins liés à la création d’une entreprise.

Pour bénéficier de cette aide, il y a quelques critères à réunir. Il faut être âgé de moins de 30 ans et avoir la volonté de créer une entreprise avec immatriculation dans les 12 prochains mois.

Il faut aussi être un habitant d’un Quartier Prioritaire de la politique de la Ville ou d’une Zone de Revitalisation Rurale (ZRR).

L’Adie contribue ainsi dans le futur économique de la France en encourageant la création d’emplois, la promotion de la créativité et la diversification de l’économie.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.