Le verdict est tombé : ces voitures diesel sont bannies des routes françaises

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Depuis le 1er janvier 2024, les voitures diesel mises en circulation depuis longtemps vont devoir quitter les routes des villes françaises.

En effet, il s’agit d’une mesure qui vise à réduire autant que possible la pollution de l’environnement causée par les systèmes de motorisation anciens. Apprenez davantage sur cette nouvelle loi.

Ces voitures diesel sont bannies des routes françaises

Les voitures portant l’étiquette Crit’Air 4 suivent la même voie que les véhicules sans vignettes ainsi que les modèles enregistrés sous Crit’Air 5. Désormais, elles devront dire adieu aux passages sur les routes des villes de Lyon, Grenoble ainsi que Strasbourg.

Pour être plus précis, il s’agit des voitures Diesel ayant une immatriculation entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2005. Idem pour les deux-roues immatriculées entre le 1er juin 2000 et le 30 juin 2004.

Dans ces villes, environ 2 millions de personnes ont conscience de l’importance de respecter l’environnement en commençant par le changement au niveau des habitudes quotidiennes.

Ainsi, tous ceux qui nient volontairement cette règle devront payer 68 euros d’amende. Pour le cas des camions ainsi que des autocars, le prix de l’amende peut aller jusqu’à 135 euros.

Néanmoins, l’application de la nouvelle mesure se fera progressivement. Ceci, dans l’objectif de laisser le temps aux concernés de trouver une solution. Dans la région de Lyon, les voitures Crit’Air 2 immatriculées avant 2011 pourront toujours circuler jusqu’à 2026.

Quid des autres villes ?

Pour Grenoble, il n’y aura pas d’amendes en cas de circulation tout au long de la moitié de l’année. A Strasbourg, l’application de la nouvelle mesure se fait également progressivement. Pendant toute l’année 2023, il a fallu passer par la case “période pédagogique”.

Comme on vient de le dire plus en haut, la création des Zones à faibles émissions ou ZFE a pour but de produire un air plus sain en diminuant les pollutions.

Les chiffres parlent d’eux-même. En effet, la pollution de l’air est la cause d’environ 100 000 décès précoces en France, et ce, chaque année. Selon les statistiques, 4300 décès sont enregistrés dans la région Auvergne-Rhônes-Alpes à cause des particules fines dites PM2,5.

La France a été pointée du doigt en 2021 comme étant un pays négligeant en termes de lutte contre le changement climatique. Cette situation est même passible d’une sanction.

Pourtant, cela concerne également 11 autres pays membres de l’UE. Ces derniers enregistrent un dépassement des limites pour les particules PM10 qui font référence au dioxyde d’azote et l’ozone.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.

4 réflexions au sujet de “Le verdict est tombé : ces voitures diesel sont bannies des routes françaises”

  1. Les avions les bateaux les voitures essences 98 95 95E10 ne polluent pas on est vraiment des moutons de plus avec les ZFE les vents les courants d’air n existent plus les villes seront plus polluées qu avant et par des particules plus fines bonjours les poumons

  2. A quand que les consommateurs vont descendre dans la rue! Ou sont les Gillet jaunes ? L, état et majoritaire a EDF. J, ais 82 ans. Honte a tous ces politiciens de tous bord

    • On est des millions à rouler avec du diesel ,il y a des voitures de plus de 20 ans qui sont pratiquement neuve ,c est impossible de les envoyer à la casse ,et tout le monde n à pas les moyens d achèter une voiture electric ,je suis dégouté.

  3. Je suis entièrement d’accord c est parce que l état ne rentre plus assez de taxe vu les kilomètres que fait un diesel, quand vous voyez qu un essence fait la moitié moins de kilomètres qu un diesel vous allez me dire qu il consomme moins est du foutage de gueule pendant que les ministres ou président prennent des avions ou se déplacent avec une dizaine de véhicules et c est nous qui trinquons il faut changer les personnes qui nous dirigent

Les commentaires sont fermés.