Permis de conduire : une nouvelle mesure qui va bouleverser les conducteurs séniors en 2024 !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard
publicité

Même si les séniors ne sont pas considérés comme des conducteurs dangereux, ce changement va avoir des conséquences dans leur vie.

Avoir un permis de conduire est le symbole d’un déplacement libre dans un endroit souhaité à n’importe quel moment. Mais cela signifie également d’innombrables responsabilités notamment sa propre sécurité et celle des autres.

publicité

Si vous êtes une personne âgée et vous conduisez votre voiture, préparez-vous pour ce changement en 2024. Le 7 décembre dernier, le Parlement européen vient d’adopter une proposition de loi très critiquée.

Une visite médicale obligatoire en vue pour tous ceux qui possèdent un permis de conduire ?

Cette proposition de loi évoque l’instauration d’une visite médicale tous les 15 ans, plus précisément à chaque fois qu’on renouvelle le permis de conduire. Mais en ce moment, elle n’est pas encore en vigueur. Il faut se patienter dans quelques semaines pour confirmer le vote.

publicité

Cependant, si cette mesure devient obligatoire, elle va permettre de diminuer les risques de décès sur les routes jusqu’à moitié jusqu’en 2030.

Karima Delli, présidente de la Commission Transports du Parlement européen, explique au micro d’Europe 1 : « Au cours de notre vie, plusieurs facteurs aggravants peuvent alterner notre conduite : la vue, l’ouïe, même les réflexes. Il faut que nous soyons contrôlés régulièrement pour éviter des drames. C’est la raison pour laquelle plusieurs pays européens le font de manière beaucoup plus régulière à partir d’un certain âge ». C’est le cas de la maladie d’Alzheimer qui ne convient pas à la conduite à partir d’un certain stade.

publicité

Toutefois, ce changement ne concerne pas uniquement les séniors. La Commission évoque dans son texte que : « Bien qu’il existe des preuves d’une détérioration physique potentielle due à l’âge, plusieurs études ont conclu que certains problèmes de santé spécifiques, tels que la toxicomanie, les maladies mentales, l’épilepsie et le diabète, les affections cardiaques et l’apnée du sommeil, n’étaient pas nécessairement liés à l’âge. Il s’agit toutefois de facteurs plus importants que l’âge en ce qui concerne l’aptitude médicale à la conduite ».

Les séniors conduisent-ils de manière dangereuse ?

Souvent, on retrouve dans les faits divers des débats qui parlent de la conduite des séniors. Selon les statistiques de l’ONISR (Observatoire national interministériel de la sécurité routière), les séniors ne sont pas les conducteurs les plus dangereux au volant.

Les personnes plus de 65 ans ne sont impliquées que dans 16,9% des accidents mortels. C’est inférieur par rapport aux 18-24 ans et les 25-34 ans.

publicité
À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.