La majorité des retraités oublient de demander cette aide de 1 492 euros !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Les retraités oublient souvent la réclamation de cette aide de plus de 1 492 euros. Comment l’obtenir ?

Les pensions de retraite n’arrivent plus à couvrir tous les besoins des retraités. Voilà pourquoi, les caisses de pension leur procurent une subvention spéciale d’une somme de 1 492 euros.

Toutefois, la DREES confirme que près de la moitié des retraités ne bénéficient pas encore de cette allocation. Voici la démarche à suivre pour l’obtenir.

Retraités : la plupart des bénéficiaires omettent cette aide

Pour donner un coup de pouce aux retraités les plus précaires, l’Etat a mis en place une aide spéciale depuis 2007. On parle de l’ASPA ou Allocation de solidarité aux personnes âgées. Elle a remplacé définitivement le minimum vieillesse.

Cette aide s’adresse aux retraités qui résident sur le territoire français au moins 9 mois par an. Pour ce faire, un retraité seul doit gagner 961 euros contre 1 492 euros pour les couples. Les demandeurs ne doivent pas excéder les 65 ans pour pouvoir bénéficier de cette aide.

Par ailleurs, selon l’évolution du SMIC, le montant de cette subvention subit une hausse chaque année. Pour l’année 2024, le montant va augmenter de 0,8% par rapport à l’année précédente.

Du coup, si les personnes seules obtiennent 953 euros, ce montant atteint désormais les 961 euros. Pour les couples de retraités, la subvention de 1 480 euros va augmenter jusqu’à 1 492 euros. Cette aide est dégressive et dépend des revenus mensuels.

Comment bénéficier de cette aide ?

Pour obtenir cette aide de 1 492 euros, tout se fait à base des revenus mensuels des retraités. Si ces derniers gagnent plus que le plafond fixé, ils ne sont pas éligibles à cette aide. Cependant, s’ils ont un revenu inférieur au seuil, on soustrait le plafond de ces ressources.

Pour certains retraités qui ne disposent d’aucune source de revenus, ils peuvent toucher la totalité de l’allocation qui s’élève à 961 euros pour une personne seule. Afin de bénéficier ainsi de la somme de 1 492 euros, il faut être en couple et sans revenu particulier.

Pour la démarche de versement, ce sont les caisses de retraite qui s’en occupent intégralement. Les retraités éligibles à cette subvention spéciale doivent ainsi déposer un dossier qui comprend les justificatifs de leurs droits.

Choisissez parmi l’un de ces trois types de caisses de retraite :

  • Le CARSAT si vous appartenez à un régime général de l’assurance maladie.
  • La MSA si vous faites partie du régime agricole
  • La CCAS si vous n’exercez aucune activité.
À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.