Immobilier : voici la mesure inattendue de la Fnaim pour rebooster les ventes !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

La Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) propose une panoplie de solutions pour relancer le marché de l’immobilier. Pour ce faire, elle incite le gouvernement à la mise en place d’un système de portabilité et de transférabilité des prêts immobiliers.

Au mois de janvier, la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) a communiqué à la presse ses solutions pour faire face à la crise du logement.

Pour limiter la répercussion de l’augmentation des taux d’intérêt sur le pouvoir d’achat des ménages, le syndicat des professionnels de l’immobilier demande à l’Etat d’accepter la portabilité des prêts immobiliers.

C’est une proposition qui permet à un propriétaire de garder l’emprunt qu’il a pris pour le bien dont il est propriétaire mais qu’il souhaite vendre, pour le financement de son nouveau bien.

Loïc Cantin, président de la Fnaim, confirme qu’« Avec cette solution, le vendeur n’a pas besoin de contracter un nouvel emprunt pour changer de logement. Il peut continuer de bénéficier d’un taux avantageux et ses mensualités restent inchangées, décrypte Loïc Cantin, président de la Fnaim. De plus, cette solution ne coûte rien à l’Etat et les banques ne perdent pas d’argent ».

En outre, la Fnaim propose aussi l’instauration d’un système de transférabilité des prêts, afin de simplifier les transactions immobilières.

Cette solution permet à un vendeur de faire le transfert de son crédit immobilier à l’acquéreur de son logement. De cette manière, l’acheteur peut profiter d’un crédit avantageux. Il ne nécessite pas non plus de faire une négociation d’un crédit immobilier dans une situation peu rentable aux emprunteurs.

Se tourner vers les investissements locatifs

Pour comprendre le fonctionnement de transférabilité des prêts, on va prendre un exemple. Un propriétaire a fait un crédit au début de l’année 2022, avec un taux de 1%. S’il veut revendre son bien immobilier en janvier 2024, il va proposer à l’acheteur de reprendre son crédit en cours.

L’acheteur va ainsi bénéficier d’un prêt à 1%. C’est une opération très rentable vu que les taux moyens des banques en janvier 2024 atteignent les 4,3 %.

Loïc Cantin mentionne que : « La portabilité et la transférabilité des prêts en cours sont des mesures simples et de bon sens. Elles permettent d’accompagner les acquéreurs et vendeurs et de donner un peu de respiration au marché du logement ».

Par ailleurs, la Fnaim fait également la proposition de la création de ce nouveau dispositif d’incitation fiscale afin de multiplier les investissements immobiliers.

Baptisée « Investissez aujourd’hui, défiscalisez demain », cette solution va ainsi remplacer la réduction d’impôt Pinel, qui va prendre fin en cette année 2024.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.