États-Unis en colère : Huawei désobéit aux règles en présentant la MateBook X Pro alimentée par Intel

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

La tension entre les États-Unis et Huawei est à son comble avec le dernier lancement de son nouvel ordinateur portable la MateBook X Pro.

Cette dernière qui fonctionne avec un processeur Intel suscite de vives réactions sur la normalisation du commerce international et la sécurité nationale.

États-Unis en colère face au dernier agissement de Huawei

Le récent lancement de la MateBook X Pro par Huawei à base d’un processeur Core Ultra 9 d’Intel a fait beaucoup de bruits sur la régulation et le commerce international.

Cette nouvelle violation de Huawei sur le marché des ordinateurs portables a provoqué beaucoup de critiques venant des législateurs républicains aux États-Unis.

Cela a remis en cause la persistance des licences qui permettent à Intel de procurer des puces à l’entreprise chinoise même avec les sanctions en vigueur.

Depuis 2019, Huawei fait partie des entreprises de restrictions commerciales américaines pour une violation de sanctions imposées à l’Iran.

À cause de cette situation, les fournisseurs de Huawei comme Intel ont été dans l’obligation d’obtenir des licences spéciales pour l’envoi des puces à l’entreprise.

Cette licence a été acceptée durant l’administration Trump et elle a permis à Intel d’expédier des processeurs à Huawei pour une utilisation dans des ordinateurs portables depuis 2020.

Toutefois, le lancement de la MateBook X Pro qui fonctionne grâce à un processeur Intel a ravivé de nombreux questionnements concernant la pertinence des licences.

Les législateurs républicains, comme Mike Gallagher et Michael McCaul ont évoqué leur consternation face à cet enchaînement d’envoi de technologie américaine à Huawei même si les interdictions sont toujours en place.

C’est une situation qui oblige l’administration Biden à revoir les politiques en place et à prendre des mesures plus sévères pour sanctionner Huawei.

Une délimitation américaine pour les ordinateurs portables

Cette situation déclenche des questions majeures sur l’équilibre entre la sécurité nationale et la concurrence mondiale dans le domaine de la technologie.

Si les Etats-Unis tentent de mettre à l’abri leurs intérêts, ils doivent aussi empêcher de déranger l’innovation et le progrès technologique. La relation complexe entre Huawei et les États-Unis évoque les défis de la normalisation face à la mondialisation technologique.

Si l’administration Biden est sous pression afin de prendre des mesures fermes contre Huawei, l’entreprise continue de prouver qu’elle est capable de faire des innovations tout en résistant aux restrictions commerciales.

Les législateurs américains cherchent des actions concrètes de la part de hautes autorités mais Huawei confirme son avancée sur le marché mondial.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.