Fuite de données en France : un phénomène qui concerne près de 4 millions de comptes en 2024

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard
publicité

Ces derniers temps, les fuites de données ne cessent d’augmenter en France. Selon une récente étude, il y a eu même une explosion de fuite d’informations personnelles durant les trois premiers mois de 2024. On a trouvé sur le web des données qui concernent quatre millions de comptes.

Selon une recherche dirigée par Surfshark, il y a « pas moins de 17 milliards de comptes d’utilisateurs ont été divulgués dans le monde » depuis 2024.

publicité

Chaque compte dispose une adresse mail et donc les hackers ont partagé les informations de son propriétaire à des tiers.

Surfshark a considéré des données complémentaires comme un mot de passe, un numéro de téléphone, une adresse IP ou encore un code postal. La société a étudié au total « 29 000 bases de données accessibles au public et regroupées par adresse e-mail ».

publicité

Sur son site web Surfshark précise que : « La plupart des gens utilisent le même e-mail pour différents comptes lors de l’inscription en ligne. C’est pourquoi un seul e-mail ou compte peut être violé plusieurs fois ».

Elle évoque que près de 34 % des comptes possèdent une adresse mail unique encore inutilisés pour d’autres comptes.

publicité

D’ailleurs, selon cette entreprise experte dans les VPN, les fuites des données mettent en péril la vie des utilisateurs. Avec les données volés, les pirates peuvent faire une usurpation d’identité des internautes.

Ils peuvent aussi organiser des attaques de phishing à base de « l’ingénierie sociale ». Ce type d’acte consiste à manipuler la cible pour qu’elle puisse dévoiler d’autres informations plus personnelles comme les coordonnées bancaires.

France : le quatrième pays au monde le plus concerné par les fuites

Surfshark confirme que la France se classe dans les premiers pays les plus touchés par les fuites de données. En seulement 20 ans, les experts ont recensé près de 521,6 millions de comptes détournés en France.

Actuellement, la France occupe la quatrième place des pays les plus concernés par ce phénomène. Elle se toruve juste derrière les États-Unis, la Russie et la Chine. L’Hexagone constitue jusqu’à 3 % des violations de données dans le monde.

Surfshark a souligné dans un communiqué que : « En France, 1,4 milliard d’enregistrements personnels ont été exposés depuis 2004. En moyenne, chaque adresse e-mail est divulguée avec 2,7 données sensibles supplémentaires ».

Concernant 450,7 millions de comptes, les cybercriminels ont pu obtenir le mot de passe. Pour ce faire, 86,4 % des utilisateurs se retrouvent directement dans le viseur des pirates. Les hackers vont ainsi contrôler leurs comptes en ligne en utilisant les identifiants.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.