France Travail : ce nouveau dispositif octroie jusqu’à 5 200 euros pour les entretiens d’embauche

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Grâce à l’initiative de France Travail, un nouveau dispositif vient d’être lancé. Dédié aux demandeurs d’emploi, l’ex-Pole emploi attribue cette aide si ces derniers respectent les conditions.

Nouvelle aide de France Travail

Certains sans-emplois inscrits sur France Travail peuvent désormais accéder à un nouveau dispositif. En effet, on parle de l’aide à la mobilité. Elle va prendre en charge une partie ou la totalité des frais de déplacements, de repas et d’hébergement des demandeurs d’emploi éligibles.

En réalité, les chercheurs d’emploi dépensent beaucoup quand ils cherchent de l’emploi. Par exemple, ils sont obligés de parcourir des kilomètres pour faire des entretiens d’embauche. Généralement, les demandeurs d’emploi peuvent débourser jusqu’à 100 euros pour ces longs trajets.

Fort heureusement, France Travail a pensé à eux grâce à cette aide à la mobilité. Cependant, cette dernière demande quelques conditions pour pouvoir la bénéficier.

A commencer par les demandeurs d’emploi qui bénéficient déjà de l’allocation chômage. Ils sont bannis de la liste des bénéficiaires. C’est le cas également pour les personnes qui obtiennent une allocation qui n’excède pas le montant minimal de l’ARE, soit 31,59 €/jour.

Selon un porte-parole de France Travail : « cette aide est accordée si le demandeur d’emploi se rend à un entretien d’embauche pour un CDD, un CDI ou un CTT d’au moins trois mois consécutifs, s’il entre en formation et que celle-ci est éloignée de son lieu de résidence ou s’il participe à un concours ».

En règle générale, cette aide ne dépasse pas les 5 200 euros par an. Par exemple, les frais de déplacement sont à base d’une indemnité kilométrique de 0,23 euro. Si le candidat doit dormir et manger sur place, France Travail paie les frais d’hébergement de 31,29 euros par nuitée et de repas de 6,25 euros par jour.

Bien évidemment, il faut respecter des conditions de distance : +60 km A/R ou +2h de trajet du domicile du demandeur d’emploi.

Les chiffres officiels de 2023 ne sont pas encore disponibles

Si tout le monde connaît déjà le montant de l’aide à la mobilité, il y a certaines informations qui restent encore inaccessibles. En effet, France Travail n’a pas encore révélé le nombre exact des personnes qui vont bénéficier cette aide. C’est le cas aussi du montant total alloué durant l’année 2023.

Les chiffres officiels disponibles sont ceux de l’année 2019. Ils ont révélé que les aides à la recherche d’emploi n’ont pas excédé les 150 euros à l’époque. Ce qui signifie que les 5 200 euros par an restent une somme très élevée.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.

1 réflexion au sujet de « France Travail : ce nouveau dispositif octroie jusqu’à 5 200 euros pour les entretiens d’embauche »

  1. Franchement c’est une honte payez déjà les droits de sans emploi au lieu de faire cette fausses publicité.

Les commentaires sont fermés.