Florent Pagny se confie sur son traitement contre le cancer : il était vraiment fatigué et en fauteuil roulant !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard
publicité

Dernièrement, Florent Pagny vient de faire des confidences inattendues sur son état de santé auprès de Paris Match. Le chanteur révèle qu’il a beaucoup souffert avec le traitement intense qu’il a dû suivre.

Au mois de janvier 2022, Florent Pagny a été diagnostiqué d’un cancer du poumon. Il a été obligé ainsi de suivre un traitement pénible qui groupe la chimiothérapie et la radiothérapie.

publicité

Même s’il a pensé effectuer une opération, c’était impossible car la tumeur était tout simplement inopérable. Il a ainsi disparu de la scène pendant un certain temps.

Au fur et à mesure du traitement, les nouvelles tombent dès le mois de juin de la même année qui confirment que son état de santé s’améliore. Mais dès son retour en Patagonie, une rechute l’a affaiblie.

publicité

Du coup, la star a été obligée de revenir dans l’Hexagone. Cette pathologie a complètement brisé le chanteur. De plus, il y a également les effets secondaires de tous les médicaments qu’il a dû avaler durant le traitement.

Florent Pagny a frôlé la mort mais il est revenu en force !

La maladie de Florent Pagny n’était pas un secret pour ses admirateurs. Ils reçoivent des nouvelles de leur chanteur préféré de manière régulière.

publicité

C’est d’ailleurs le cas de cet entretien qu’il a fait auprès de Paris Match : « Je me suis fait défoncer par le dernier protocole. Très bizarrement, cette chimio m’a laissé les cheveux et la barbe, mais m’a détruit les cellules. A un moment, je n’avais plus de globules blancs, plus de globules rouges, plus de plaquettes. Le seuil le plus bas pour ces dernières est de 20 000. J’étais tombé à 12 000. Donc les médecins m’ont dit : Là, il va falloir vous perfuser et vous transfuser. Je sentais que je perdais mes forces ».

Mais la plus effrayante était incontestablement le retour du chanteur du Portugal. Très affaibli, il était dans l’obligation de se déplacer en fauteuil roulant : « Quand j’ai voulu sortir de l’avion, j’ai fait trois pas, je ne pouvais plus marcher. J’ai demandé une chaise roulante. La nuit a été encore pire. On a appelé l’hôpital le lendemain matin ».

C’était à coup sûr l’effet secondaire de tous les médicaments qu’il prenait.

publicité
À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.