Elon Musk alerte sur une éventuelle pénurie universelle d’électricité l’année prochaine !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Actuellement patron de Tesla, SpaceX, Neuralink ou encore du réseau social X, Elon Musk vient de faire une annonce on ne peut plus étrange.

Il pense que si le monde continue dans cette lancée, il va y avoir une crise hors du commun l’année prochaine. Après la crise des semi-conducteurs, une énorme pénurie d’électricité va frapper le monde.

Essor de l’IA : pointé du doigt

Le fameux Elon Musk vient de faire une prédiction étonnante : une nouvelle crise va frapper de plein fouet le monde entier en 2025.

D’après New Atlas et d’autres médias, ce chef d’entreprise a parlé d’un énorme risque de pénurie d’électricité dès 2025. C’était à l’occasion de la dernière conférence Bosch Connected World en fin février 2024.

Le patron de Tesla évalue que ce gros risque vient du développement de la mobilité verte ainsi que de l’intelligence artificielle. Durant cette conférence, l’équipementier Bosch et le géant du numérique Microsoft ont fait l’annonce de leur partenariat pour un déploiement des applications d’intelligence artificielle dans l’univers de l’automobile.

Face à cela, Elon Musk a remémoré plusieurs événements. Il a parlé de la pénurie de semi-conducteurs pendant la pandémie de Covid-19, ainsi que celle de transformateurs abaisseurs de tension.

Puis, il a annoncé que le prochain problème qui va toucher le monde est celui de l’électricité. Cette dernière peut devenir insuffisante pour activer toutes les puces à travers le monde.

Une demande abusive d’électricité

Le patron de Tesla a dévoilé que : « La vérité est que la demande d’électricité augmente et que comme pour la voiture électrique, de nombreux systèmes ne pourront pas être correctement alimentés. La croissance simultanée de la mobilité électrique et de l’IA crée une demande excessive de production d’électricité. »

Il ne faut pas ainsi prendre à la légère la prédiction d’Elon Musk à propos de la pénurie d’électricité en 2025.

D’ailleurs, le caractère énergivore des domaines de l’IA et des véhicules électriques n’est plus à présenter. En effet, l’économiste néerlandais Alex de Vries, un spécialiste de la FinTech a déjà fait une révélation.

D’ici à 2027, il pourrait y avoir 1,5 million de serveurs dédiés à l’IA qui vont consommer près de 100 milliards de KW d’électricité par heure.

Dans sa thèse publiée en octobre 2023, il a parlé d’une hausse spectaculaire de la consommation générale d’énergie après le lancement de ChatGPT. Il faut aussi une quantité abondante d’eau pour refroidir les data centers.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.

Laisser un commentaire