Carte grise 2024 : ces régions vont augmenter leur coût !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

C’est maintenant officiel : les coûts de la carte grise vont connaître une hausse définitive pour cette année 2024. Et surprise, certaines régions sont plus onéreuses que d’autres.

Les automobilistes sont frappés par de gros changements cette année ! A part la hausse du prix du péage à partir du 1er février 2024, chaque conducteur est dans l’obligation d’élever le budget de sa voiture.

Et pour cause, depuis le 1er janvier, les automobilistes vont faire face à la hausse du prix de la carte grise. Cela va concerner six régions avec une hausse assez importante.

En tête de liste, vous avez la Normandie. Le coût de la carte grise s’explose avec une augmentation de 31,43% par rapport à l’année 2023. Si vous avez ainsi une voiture 5 CV, cela va vous coûter 55 euros de plus que l’année dernière.

Le président de la région explique que cette hausse va par la suite être investie dans les transports en commun.

Île-de-France et Centre-Val-de-Loire : deux autres régions concernées par la hausse

L’Île-de-France se positionne en deuxième place avec une hausse de 19,10%. Cette augmentation est nécessaire pour compenser le manque à gagner causé par la baisse des immatriculations.

En Centre-Val-de-Loire, le coût de la carte grise va connaître une augmentation de 10,44% passant de 49,80 à 55 euros. Pour la Bretagne, la hausse n’est que de 7,84%.

On peut dire ainsi que l’Île-de-France et le Centre-Val-de-Loire sont les deux régions qui possèdent les cartes grises les plus onéreuses. En effet, le coût des certificats d’immatriculation dans ces zones dépasse les 46,95 euros qui est le prix moyen des zones métropolitaines.

L’Occitanie et les Hauts-de-France font également partie des régions qui vont appliquer une hausse des cartes grises mais de manière légère. Ces deux régions ont fait augmenter la taxe du cheval fiscal de 6,82% et de 4,93%.

Pour cela, le coût de la taxe de 44 euros devient 47 euros en Occitanie et dans les Hauts-de-France, le prix passe de 34,50 à 36,15 euros. Cette faible hausse s’explique par le fait que ces zones ont déjà réalisé une augmentation l’année dernière.

Avis ainsi à toutes les personnes qui envisagent de poser leurs valises dans l’une de ces régions. Il faut qu’elles se préparent pour cette hausse du prix de la taxe du cheval fiscal.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.