Péages 2024 : cela va-t-il continuer à augmenter ? A quel prix ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Cette année, le prix des péages a déjà connu une hausse considérable à hauteur de 5%. Et cela n’en finit pas car à l’approche de 2024, ce coût va encore flamber. Découvrez aujourd’hui le pourcentage exact de cette hausse inévitable.

Le 29 novembre dernier, Olivier Beaune, ministre des transports, a indiqué qu’il va y avoir une hausse des prix des péages en 2024. Cependant, cette augmentation sera « inférieure à 3 % ».

En effet, il confirme que cette hausse est plus faible que l’année 2023 : « elle sera beaucoup moins forte que l’an passé » car l’augmentation était proche des 5%.

C’est une bonne nouvelle certes mais le constat des Français reste le même chaque année : le coût des péages sur les routes devient de plus en plus cher. Comme à l’accoutumée, l’augmentation se fera à partir du 1er février 2024.

Société d’autoroutes : une augmentation de 5% en vue ?

Apolline Malherbe indique que les sociétés d’autoroutes souhaitent augmenter à 5 % les péages l’an prochain mais Clément Beaune est catégorique : “C’est non, je vous le dis clairement”.

Le ministre a fait une déclaration : “les sociétés d’autoroutes elles font un boulot pour déployer des bornes électriques pour entretenir nos routes, pour plus de sécurité, c’est bien (…) mais il faut trouver un équilibre entre la transition écologique, les investissements et le pouvoir d’achat”.

Il termine sa déclaration avec cette précision qui dit que les sociétés d’autoroutes sont liées contractuellement avec l’Etat et donc c’est ce dernier qui se charge du pourcentage de l’augmentation.

Quel est le véritable coût des péages ?

En 2020, les entreprises d’autoroutes avaient encaissé près de 9 milliards d’euros. Cependant, sachez que ce ne sont pas ces sociétés qui profitent de cet argent. En 2022, TF1 a détaillé les 10 euros que vous payez à la borne à péage :

  • 3,80 euros revenaient à l’état ;
  • 2,60 euros pour l’entretien du réseau ;
  • 2,30 euros pour le remboursement des dettes et la rémunération des actionnaires ;
  • 1,30 euro pour les salaires et l’achat des fourgons d’intervention par exemple.

En moyenne, les Français déboursent 275 euros par an et par personne dans les péages. Cela équivaut à 10% du budget dédié à leur voiture.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.