2024 : 5 revalorisations qui vont améliorer la situation financière des retraités

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Pour cette année 2024, les retraités vont bénéficier de différentes revalorisations particulièrement intéressantes. On fait le point.

Face à l’inflation, la majorité des retraités restent très vulnérables car ils ne bénéficient que leur pension pour vivre. Ils tentent ainsi tant bien que mal de remonter la pente.

Mais pour cette année 2024, de bonnes nouvelles peuvent les réjouir. Pour compenser le coût de la vie qui monte en flèche, certaines aides dédiées aux retraités vont également connaître une revalorisation. De quelles aides il s’agit ?

Des augmentations avantageuses pour les retraités

La hausse la plus conséquente concerne les pensions de retraite de base. Depuis le 1er janvier 2024, elles vont subir une augmentation de 5,3%. C’est une hausse logique si on suit l’indexation des retraites sur l’évolution des prix à la consommation.

Si beaucoup ont pensé que cette revalorisation était de 5,2%, elle sera finalement de 5,3%. Une différence de 0,1% qui est non-négligeable en temps de crise.

Les pensions de retraite minimales vont également connaitre une augmentation. Les retraités concernés sont ceux qui ont fait une cotisation sur des salaires modestes durant leur vie active.

Ces retraités vont ainsi bénéficier d’une revalorisation allant jusqu’à 100 euros bruts par mois durant cette année. Mais il faut quand même respecter certaines conditions comme la durée d’assurance cotisée de 120 trimestres ou plus.

Une revalorisation des aides sociales pour les retraités

Les prestations sociales ne concernent pas seulement les Français qui ont des revenus faibles. Les retraités les plus précaires peuvent aussi obtenir certaines de ces subventions. Et elles vont avoir une hausse pour cette année.

C’est le cas du PLFSS (projet de loi de financement de la sécurité sociale) qui va avoir une majoration de 4,6% pour certaines de ces prestations sociales réservées aux retraités. Cela va entrer en vigueur dès le 1er avril.

L’ASPA, l’AAH, et l’ASI font également partie des aides revalorisées pour lutter contre l’inflation et améliorer le pouvoir d’achat des ménages modestes.

Le barème de l’impôt sur le revenu va également connaître une hausse de 4,8%. Bien évidemment, certains retraités paient des impôts. Cependant, ils sont dépourvus de ce paiement si leurs revenus sont moins de 11 294 euros.

Une aide pour réaliser des travaux intérieurs et extérieurs

Les retraités peuvent demander MaPrimeAdapt’, une nouvelle aide qui entreprend les travaux d’agencement pour des retraités plus autonomes. C’est une aide qui peut couvrir près de 70% des coûts de travaux.

Ces derniers concernent par exemple le remplacement d’une baignoire par une douche de plain-pied ou l’installation d’un monte-escalier électrique.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.