WhatsApp : vous ne pouvez plus l’utiliser si vous n’acceptez pas les nouvelles conditions !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Depuis le 11 avril 2024, de nouvelles conditions d’utilisation sont en application chez WhatsApp. Si vous les ignorez, impossible d’utiliser l’application de messagerie.

Les nouvelles réglementations européennes contraignent WhatsApp à se conformer. Depuis le 11 avril, cette application de messagerie populaire a accepté de se plier aux deux règlements majeurs sur les services numériques (DSA) et les marchés numériques (DMA).

Elle va ainsi modifier l’usage de WhatsApp. Les utilisateurs qui n’acceptent pas ces changements doivent chercher une autre application à utiliser.

WhatsApp s’approprie à l’interopérabilité

L’interopérabilité est sans aucun doute l’un des changements les plus attendus dans les nouveaux règlements européens. C’est une décision qui permet aux utilisateurs d’envoyer et de recevoir des messages plus facilement avec des personnes qui utilisent d’autres services de messagerie.

Grâce à l’interopérabilité, WhatsApp offre un moyen de communication fluide entre ses utilisateurs et ceux d’autres applications.

C’est une décision qui est capitale dans un univers où la communication va au-delà des frontières des plateformes individuelles.

WhatsApp essaie ainsi de répondre aux besoins grandissants des utilisateurs qui souhaitent communiquer avec leurs proches sans se préoccuper de la question d’adéquation des applications.

Du coup, tous les utilisateurs de WhatsApp peuvent désormais recevoir en toute simplicité les messages texte, audio, de photos, de vidéos ou encore autres pièces jointes quel que soit le service utilisé par le correspondant.

Qu’est-il de la sécurité de l’interopérabilité ?

L’interopérabilité n’est pas un système sécurisé. En utilisant cette fonctionnalité, la sécurité de vos conversations ne se fait plus en fonction de WhatsApp. L’appli de messagerie qu’utilise votre correspondant entre également en jeu. La plateforme précise que :

« Nous avons développé une solution sécurisée pour l’interopérabilité qui utilise le chiffrement du protocole Signal pour protéger les messages en transit, (…), nous ne pouvons pas garantir ce qu’un fournisseur tiers fait des messages envoyés ou reçus, et nous ne pouvons donc pas faire la même promesse [pour les messageries tierces]».

Toutefois, les communications entre utilisateurs de WhatsApp restent entièrement sécurisées avec le chiffrement bout-en-bout.

A part l’interopérabilité, l’application de messagerie a également diminué l’âge minimal pour l’usage de son service. Désormais, on peut utiliser WhatsApp à partir de 13 ans.

Pour continuer ainsi à utiliser WhatsApp, vous devez ainsi accepter les nouvelles conditions d’utilisation en règle depuis le 11 avril dernier. 

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.