Voici les nouveaux montants officiels de la prime d’activité, du RSA et de l’AAH !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Le lundi 1er avril, il y a eu un gros changement au niveau des montants de certaines prestations sociales. Le gouvernement vient ainsi de révéler les montants officiels de la prime d’activité, du revenu de solidarité active et de l’allocation aux adultes handicapés.

Le lundi 1er avril était une date qui a marqué beaucoup de choses. En effet, les prestations sociales versées par les Caisses d’allocations familiales et par les caisses de la Mutualité sociale agricole (MSA) ont connu une progression de 4,6 % à partir d’hier.

Vendredi 29 mars, le cabinet de la ministre du Travail, Catherine Vautrin a dévoilé sur WhatsApp quelques échanges avec la presse. Ces messages ont révélé les montants réévalués de la prime d’activité, du revenu de solidarité active (RSA) et de l’allocation aux adultes handicapés (AAH).

Prime d’activité, RSA et AAH : quels sont les montants officiels après revalorisation ?

La prime d’activité est un complément de revenus dédié aux salariés ou aux employés indépendants qui perçoivent de faibles rémunérations. Pour les travailleurs sans enfants, cette subvention s’élève à 622,63 euros. Soit une hausse de 27,37 euros.

Quant au RSA, son montant pour une personne seule sans ressources va augmenter jusqu’à 635,71 euros. Il y a eu ainsi une hausse de 27,91 euros.

Enfin, en ce qui concerne l’allocation aux adultes handicapés ou AAH, le montant maximal va atteindre les 1 016,05 euros. On constate une majoration de 44,68 euros.

Cependant, seules les allocataires qui répondent aux conditions et qui n’ont pas de ressources peuvent obtenir ce montant.

Revalorisation du 1er avril : ce n’est qu’une application de la loi

La majoration du 1er avril n’est pas un geste du gouvernement. C’est juste l’application de l’article L. 161-25 du Code de la Sécurité sociale, fixant « un coefficient égal à l’évolution de la moyenne annuelle des prix à la consommation, hors tabac, calculée sur les douze derniers indices mensuels de ces prix publiés par l’Institut national de la statistique et des études économiques [Insee] l’avant-dernier mois qui précède la date de revalorisation des prestations ».

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.