Transavia : les bagages en cabine ne sont plus gratuits à partir du 3 avril !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

A partir du 3 avril prochain, la compagnie lowcost Transavia va modifier sa politique commerciale des franchises bagages. Comme easyJet ou Ryanair, elle facture la valise en cabine.

Quand vous voyagez avec Transavia, vous pouvez bénéficier gratuitement d’un bagage à main de dimensions 40x30x20 cm que ce soit un tarif BASIC, PLUS ou MAX. Cependant, si vous avez un billet à tarif BASIC ou PLUS et vous voulez avec plus de bagages en cabine, vous allez aimer cette nouvelle option.

En effet, à partir du 3 avril prochain, les passagers peuvent faire le choix d’emporter un autre grand bagage en cabine en payant des frais supplémentaires.

Que ce soit une valise trolley ou autres, il faut que ce bagage ne dépasse pas les dimensions maximales 55x35x25 cm et le poids de 10 kg. Si un sac à main ou un sac d’ordinateur est à mettre sous le siège devant, ce bagage va glisser dans le compartiment situé au-dessus du siège.

Les voyageurs peuvent choisir cette option lors de la réservation ou en ligne dans espace Mon Transavia. Elle va coûter à partir de 15 euros selon votre trajet sur Transavia France et à partir de 10 euros sur Transavia Pays-Bas.

C’est une option avantageuse pour les passagers qui souhaitent avoir un embarquement prioritaire à Paris-Orly. Ils sont ainsi en tête de liste pour entrer à bord de l’avion.

En choisissant le tarif MAX durant la réservation, vous pouvez emmener un bagage à main ainsi qu’un bagage en cabine gratuit. Ce tarif vous permet de bénéficier de l’embarquement prioritaire.

Au cas où vous auriez fait votre réservation avant le 3 avril 2024, il n’y a aucun changement en vue quelle que soit la date du voyage. Vous êtes toujours autorisé à avoir une valise en cabine.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.