Retraites : qui recevra une exonération de CSG en 2024 ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

La Contribution sociale généralisée ou CSG est l’une des retenues obligatoires pour les retraités. Cependant, ce prélèvement peut connaître une exonération mais sous certaines conditions. Décryptage.

La CSG se définit comme un prélèvement social sur la pension de retraite pour renforcer la protection sociale. Cette retenue se fait sur les revenus de substitution comme la retraite ou encore l’allocation chômage.

Cependant, certains retraités peuvent avoir la chance d’avoir une diminution de cette somme s’ils arrivent à réunir quelques critères spécifiques.

Pour ce faire, il faut tout d’abord vérifier le taux actuel de CSG. Si vous avez bénéficié d’une exonération en 2023, ce sera également le cas en 2024 si vos ressources n’ont connu aucune évolution.

Sinon, vous pouvez voir votre avis d’imposition de 2022 pour connaître le pourcentage appliqué sur votre retraite. Si l’exonération est de 0%, vous avez 3,8% pour le taux réduit, 6,6% pour le taux médian et 8,3% pour le taux normal.

Quels sont les critères d’exonération ?

Pour profiter de la baisse de ce prélèvement obligatoire, vous devez être dans l’une de ces trois situations. Le premier cas est d’avoir un revenu fiscal de référence inférieur à un plafond qui peut changer selon le nombre de parts de votre foyer fiscal.

Voici quelques références : si vous êtes seul, vous devez avoir un montant RFR 2023 inférieur à 12 230€. Ce montant s’élève à 15 495€ si vous avez 1,5 part fiscale et à 18 760€ si vous êtes en couple.

Le second est d’avoir bénéficié d’une de ces trois allocations : solidarité pour Personnes Âgées (ex-minimum Vieillesse), de veuvage ou de l’Allocation Supplémentaire d’Invalidité (ASI). Enfin, vous êtes hébergé fiscalement hors du territoire français.

Si vous répondez à l’une de ces trois conditions, vous pouvez être éligible à cette exonération de la CSG.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.