QR codes et dérogations obligatoires pour pouvoir déplacer dans Paris durant les JO 2024 !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Mardi dernier, le préfet de police de Paris Laurent Nuñez a fait part de tous les détails des conditions de déplacement lors des JO de Paris-2024 et des Jeux paralympiques.

Limitations, QR codes et restrictions vont orchestrer la vie quotidienne d’une partie de la population de la capitale. Explications.

L’attestation de circulation fait son grand come-back. Si elle était un symbole qui a marqué la période de la pandémie, elle va refaire surface pour des raisons différentes cette fois-ci.

Protéger les périmètres de sécurité

Dans une interview, Laurent Nuñez a révélé au Parisien les plans autour des périmètres de sécurité. On en comptera quatre pour chaque site dont le périmètre organisateur de couleur rouge qui est le restrictif. Près du site, « le principe sera l’interdiction de la circulation, et l’exception la dérogation ».

Il s’agit d’un dispositif qui assure la sécurité d’un site et il sera en vigueur dans certaines zones uniquement. Le préfet de police insiste sur « Le principe est l’interdiction à la circulation motorisée, et l’exception la dérogation ».

En effet, il faut laisser circuler les personnes plutôt que les voitures. « Il y aura beaucoup de piétons. Il n’est pas question d’y avoir des voitures qui n’ont rien à y faire ».

Pour les dérogations, elles concernent plus particulièrement les riverains, les commerçants, les véhicules d’urgence et de secours. Les taxis et les VTC ont également l’autorisation « s’ils y déposent quelqu’un et seulement s’ils ont un justificatif ».

Comment circuler : c’est interdit sauf avec une dérogation munie d’un QR code

Le déplacement autour des sites qui accueillent les compétitions sera organisé de cette façon. « Au plus près du site, le rouge : le principe est l’interdiction de circulation, sauf dérogation, en raison du flux piétonnier important et des risques d’attaque à la voiture-bélier ou de perturbations ». Quant au site bleu, la circulation sera moins stricte.

Laurent Nuñez poursuit son explication : « Nous ne voulons laisser entrer en voiture que ceux qui y vivent, travaillent ou veulent se rendre dans un commerce ou un restaurant ». En effet, l’ensemble des restrictions ne seront « activées que sur le temps des compétitions, 2h30 avant le début des épreuves et jusqu’à une heure après ».

Cependant, dans un communiqué de mercredi, la commission des lois du Sénat s’est « étonnée » de voir l’organisation du dispositif de QR Code. Elle se fait « par voie de presse » et « s’interroge sur la base légale de tels dispositifs« .

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.