Livret A : comment l’Etat et les banques répartissent votre argent ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Est-ce que vous avez un Livret A ? Comme 8 français sur 10 possèdent ce livret, sachez que ce livret détient ce qu’on appelle le Fonds d’épargne.

Administré par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) et le bras financier de l’Etat, il s’agit d’une sorte de pot commun dans lequel est centralisé tout l’argent des Livrets A, LDDS et LEP.

Puis, il faut ensuite convertir ces fonds en prêts à long terme pour le financement des secteurs définis comme d’intérêt général.

On peut citer notamment le logement social. Depuis 1894, l’argent du Livret A est utilisé pour le financement de la fabrication de nouveaux logements à loyer modéré procurés sur critères sociaux. Mais ce n’est pas le seul usage de l’argent des livrets réglementés.

Le dernier rapport du Fonds d’épargne en 2022 a mentionné que : sur 100 euros placés, seuls 31 euros ou plus précisément 31,25% sont attribués aux bailleurs sociaux. Cela équivaut à 174,3 milliards d’euros, sur les près de 558 milliards déposés, fin 2022.

Et le reste de l’argent ? Dernièrement, l’Etat a envisagé de donner une partie aux PME de la Défense. Malheureusement, cette idée n’a pas convaincu la plupart des Français.

Si on laisse les Français choisir, il faut donner cet argent à l’hôpital public (61% d’approbation), à l’école (43%) ou à la police (21%).

225 milliards d’euros pour les banques

Une partie de l’argent venant de l’épargne réglementée ne bouge pas des établissements bancaires qui distribuent et tiennent les comptes. En statistiques, c’est 40,5% des dépôts pour le Livret A et le LDDS et 50% pour le LEP. A la fin de l’année 2022, cela représentait près de 225 milliards d’euros.

Cependant, il faut faire attention car cet argent ne s’utilise pas n’importe comment. En effet, l’Etat impose aux banques de l’utiliser pour financer des petites et moyennes entreprises à hauteur de 80%.

Puis, les banques peuvent également penser à financer des projets écologiques ou des acteurs de l’économie sociale et solidaire. Les banques ont ainsi à leur disposition 5% des dépôts qui représentent une somme de 11 milliards d’euros.

 4,6 milliards d’intérêts pour les épargnants

Le Fonds d’épargne paie les intérêts des dépôts aux épargnants. En 2022, cela a coûté près de 4,6 milliards d’euros. C’est plus élevé que l’année 2021 mais moins faible en comparaison de l’année 2023. D’ailleurs, c’est logique car les taux ont augmenté tout comme la collecte.

Le Fonds d’épargne récompense également les établissements bancaires qui collectent l’argent et tiennent les comptes.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.