Waze et Google Maps appliquent de nouvelles règles : fini la proposition du chemin le plus rapide !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard
publicité

Depuis presque deux ans, Waze et Google Maps ont appliqué de nouvelles réglementations encore peu connues des utilisateurs.

Les applications comme Waze, Plan et Google Maps ont simplifié la vie de nombreux conducteurs du fait de leur praticité.

publicité

Que ce soit pour trouver son chemin ou se rendre à une adresse précise, ces GPS se transforment en un véritable guide. Ils permettent même de retrouver la route convenable en cas d’un faux itinéraire. Mais pas que.

Ces applications peuvent aussi calculer la durée du trajet pour circuler d’un point A vers un point B. Elles prennent en compte également les embouteillages et les accidents qui peuvent arriver en chemin.

publicité

Google Maps séduit ainsi plus d’un milliard d’utilisateurs chaque mois à travers plus de 200 pays en proposant les chemins les plus courts et les plus rapides.

Quant à Waze, cette appli rime avec 140 millions d’utilisateurs par mois dans 185 pays environ. 14 millions de ces utilisateurs se trouvent en France.

publicité

Quelles sont les nouvelles règles en vigueur ?

Depuis près de deux ans, il y a l’application de nouvelles règles mais les automobilistes l’ignorent encore. En effet, un nouveau décret n°2022_1119 a entré en vigueur le 5 août 2022.

Il explique que ces types de GPS ne peuvent plus désormais proposer, par défaut, les trajets les plus courts.

Vous avez peut-être remarqué que si vous avez suivi un trajet proposé par Waze, vous vous rendez compte que l’itinéraire que vous empruntez tous les jours est celui qui est plus rapide et moins encombré que le trajet du GPS.

Ces derniers temps, de nombreuses communes ont désapprouvé l’abondance des automobilistes dans leur route. En effet, les conducteurs suivent aveuglément leur appli. Il arrive ainsi que certains villages comme Saint-Montan, dans l’Ardèche sont bondés par les touristes durant les week-ends et les vacances scolaires.

Pour pallier ce problème, les GPS affichent désormais sur leur écran les trajets les plus responsables pour l’environnement au lieu des itinéraires les plus courts.

Par exemple, on propose aux conducteurs une autre route au lieu d’une autoroute à une vitesse supérieure ou égale à 110 km/h. Les applications affichent également la consommation de CO2 suivant les parcours utilisés.

Avant ainsi de prendre la route, vous devez faire une sorte de comparaison pour que vous puissiez voir la route qui vous convient tout en respectant l’environnement.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.

Laisser un commentaire