Leur maison se trouve au cœur d’un lotissement géant et ils refusent de la vendre aux promoteurs !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

En Australie, une famille qui habite à l’ouest de Sydney décline toute offre d’achat de sa maison depuis plusieurs années. Cela pour une somme astronomique de 40 millions de dollars australiens soit près de 25 millions d’euros. Actuellement, leur habitation se trouve au milieu d’un immense lotissement.

En Australie, cette propriété fait beaucoup parler d’elle. Au cœur d’un lotissement avec des rangs d’habitations alignées se trouve un espace vert avec au milieu une maison à la toiture brune. L’histoire se passe à Quakers Hills, à une quarantaine de kilomètres à l’ouest de Sydney où cette maison à la forme originale résiste à tout.

Une habitante interviewée par la chaîne de télévision australienne 7 News Australia a commenté : « Ça ressemble à un château ». Cette résidence bâtie sur un terrain de 20 000 m² appartient à la famille Zammit. Cette dernière refuse de vendre son bien aux promoteurs immobiliers.

D’après le quotidien anglais The Daily Mail : « Il y a moins de dix ans, on pouvait la trouver sur le marché pour 850 000 dollars [un peu plus de 520 000 €], elle vaut maintenant jusqu’à 40 millions de dollars [environ 25 millions d’euros] ».

Des terres agricoles converties en lotissement

Aujourd’hui, la maison des Zammit est encerclée par des pavillons individuels. La mère de famille a expliqué à la version australienne du Daily Mail qu’elle regrette « les terres agricoles parsemées de petites maisons et de chalets en briques rouges ». Depuis leur arrivée, les champs autour de leur maison sont entièrement méconnaissables.

Dernièrement, une vidéo en accéléré montre des vues aériennes de la maison. Les anciennes terres agricoles autour de la résidence ont été divisées en parcelles constructibles. Les routes, les maisons et le béton ornent désormais ces anciens champs verts.

Mais la maison de la famille Zammit reste intouchable. C’est la seule chose intacte au milieu de cet urbanisme grandiose.

Installation de 750 mètres de clôture

Pour préserver leur parcelle et pour décourager les travaux de construction, les propriétaires ont pris la décision d’installer 750 mètres de clôture autour de leur résidence. Face à ce terrain inaccessible, les constructeurs des maisons n’ont pas réussi à concevoir des rues continues.

L’un des riverains a déclaré que : « Je suis très heureux qu’ils aient refusé de vendre. Cela signifie que nous avons une impasse qui est beaucoup plus sûre pour nos enfants – et leur grande pelouse à côté de chez nous donne l’impression que nous avons tellement d’espace. »

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.