Les radars urbains équipent les routes françaises : ils sont capables de détecter diverses infractions !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard
publicité

Déjà présents dans la plupart des villes françaises, les radars urbains peuvent détecter des dizaines d’infractions, voire même plus.

Les dispositifs de contrôle des routes se sont développés à grande vitesse partout en France. D’après un recensement réalisé par Ouest-France, on compte environ 4 530 outils qui se répandent partout dans l’Hexagone pour contrôler les infractions des automobilistes.

publicité

Si auparavant, les radars ne servaient seulement qu’à contrôler la vitesse des voitures pour punir les conducteurs malhonnêtes, cela a vraiment changé aujourd’hui.

En effet, les technologies ont beaucoup progressé pour donner naissance aux radars urbains. Ce dispositif résolument moderne est capable de détecter plusieurs infractions.

publicité

Radars nouvelle génération : des dispositifs performants

Ces radars urbains ont déjà passé la phase de test dans quelques villes de France depuis deux ans. En effet, ils sont principalement utilisés pour détecter les excès de vitesse et les passages aux feux rouges.

Cependant, un décret du juillet 2023 a fini par rallonger la liste des infractions que ces radars dernière génération peuvent détecter. Et préparez-vous, la liste est longue comme le bras.

publicité

A part les excès de vitesse et le franchissement d’un feu rouge, ces outils électroniques identifient également :

  • le port de la ceinture de sécurité
  • l’usage du téléphone portable
  • le non-respect des distances de sécurité
  • le franchissement et chevauchement des lignes continues
  • l’usage de voies réservées à certaines voitures spécifiques
  • la circulation sur la bande d’arrêt d’urgence
  • la circulation dans un sens interdit
  • le non-respect des arrêts à un panneau STOP
  • le port du casque pour les engins motorisés à deux ou trois roues
  • le non-respect des limites de poids des véhicules
  • le manque d’assurance
  • le niveau d’émission sonores

En cas de non-respect de ces règles du Code de la route, les automobilistes peuvent obtenir des amendes ou un retrait de point sur le permis de conduire.

Beaucoup se demandent si ces radars sanctionnent déjà ces infractions. La réponse est non. En effet, ces appareils de contrôle baptisés ETU (Équipements de terrain urbains) ne sont pas encore fonctionnels pour le moment.

En test depuis 2 ans à Montbéliard, Marseille, Montpellier ou encore Toulouse, ces dispositifs sont désormais au nombre de 200 avec 500 cabines qui servent de leurre.

Le gouvernement ne va pas tout de suite les déployer à cause du contexte social un peu tendu actuellement. Cependant, les tests de contrôle de vitesse et feux rouges grillés continuent dans ces villes. Les radars flashent les véhicules en infraction mais les contraventions n’ont pas encore lieu.

publicité
À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.