Les parents qui retirent leurs enfants plus tôt de l’école pour partir en vacances risquent de lourdes amendes

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Les absences injustifiées, notamment les départs en vacances précoces, peuvent entraîner des amendes. Les explications !

Chaque année, certains parents retirent leurs enfants plus tôt de l’école pour partir en vacances. Cependant, la loi interdit strictement cette pratique. À l’approche des vacances d’été, il faut connaître les sanctions que prévoit l’Éducation nationale pour ceux qui choisissent d’écourter l’année scolaire.

Des sanctions pour les départs précoces de l’école pendant les vacances d’été

Selon BFMTV, échapper aux embouteillages sur les routes ou bénéficier de tarifs de location avantageux ne sont pas des motifs valables pour manquer l’école. Par conséquent, une absence injustifiée peut entraîner des sanctions.

Selon le site Service public, l’assiduité scolaire est obligatoire, sauf en cas d’autorisation d’absence valable. Les motifs valables incluent la maladie, les réunions familiales solennelles, les empêchements liés à un accident de transport et les déplacements avec les représentants légaux, mais uniquement en dehors des vacances scolaires.

Des amendes jusqu’à 30 000 euros pour les parents

Les absences injustifiées, notamment les départs en vacances précoces, peuvent entraîner des amendes. Les établissements scolaires et les académies sont responsables du contrôle de l’absentéisme.

Selon le site gouvernemental, si les parents ne justifient pas l’absence de leur enfant, ils risquent une amende de 135 euros. De même s’ils donnent de faux motifs. De plus, si ces absences injustifiées compromettent l’éducation de l’enfant, les parents encourent une peine. Cette dernière peut aller jusqu’à 2 ans de prison et une amende de 30 000 euros.

Les procédures et la prévention des absences

Bien que les montants des amendes puissent sembler dissuasifs, les procédures sont souvent longues. Aussi, peu de familles obtiennent réellement des sanctions chaque année. Les parents sont généralement invités à informer à l’avance l’école de l’absence de leur enfant pour que les enseignants en soient informés.

En somme, il est important de respecter l’obligation d’assiduité scolaire. Donc, il faut éviter de retirer ses enfants plus tôt de l’école pour partir en vacances. Les parents qui ne justifient pas l’absence de leur enfant ou qui fournissent de faux motifs s’exposent à des amendes pouvant atteindre 30 000 euros. Cela, en plus des éventuelles conséquences sur l’éducation de l’enfant. Le mieux est alors de prévenir l’établissement scolaire à l’avance en cas d’absence justifiée pour éviter tout problème.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.