La réforme du RSA va-t-elle élever le nombre de demandeurs d’emploi ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Le ministère du travail estime que près d’1 million de demandeurs d’emploi supplémentaires vont se trouver sur la liste de France Travail (ancien Pôle emploi). La raison est simple : l’inscription automatique des bénéficiaires du RSA ou revenu de solidarité active.

Depuis le 1er janvier dernier, les allocataires du RSA vont figurer sur la liste de France Travail de manière automatique. Cela va conduire à une élévation du nombre de demandeurs d’emploi.

Selon des sources proches du ministre du Travail, on « assume totalement » cette augmentation. D’ailleurs, juste une partie des bénéficiaires du revenu de solidarité active est inscrite sur la liste des demandeurs d’emploi. Le cabinet d’Olivier Dussopt a expliqué que « C’est le sens de notre politique pour le plein-emploi ».

Suite à la mise en place de cette réforme, le ministère évalue une augmentation de près d’un million le nombre de demandeurs d’emplois supplémentaires.

D’après la loi du 18 décembre 2023 en faveur du plein-emploi, l’article 1er exige l’inscription des personnes qui demandent le RSA ainsi que celles de leur conjoint, concubin ou partenaire de pacte civil de solidarité (Pacs).

Mais les proches collaborateurs d’Olivier Dussopt précise que « Mais on ne peut pas les rajouter en les additionnant aux 5,1 millions de demandeurs actuels ».

Le cabinet ajoute que : « Ce n’est d’ailleurs pas au gouvernement, ni au ministère de dire comment il faudra les comptabiliser dans la statistique globale ».

Le Conseil national de l’information statistique (Cnis) a installé en octobre 2023 « un groupe de travail chargé de définir les nouvelles statistiques de demandeurs d’emploi ». Ce dernier va donner ses conclusions bientôt.

Le ministère ne donnera pas des nouveaux chiffres de demandeurs d’emploi « tant que les catégories pertinentes n’auront pas été définies par ce groupe de travail indépendant ».

Différence entre nombre de demandeurs d’emploi et nombre de chômeurs

Le cabinet d’Olivier Dussopt informe qu’il y a une distinction entre le nombre de demandeurs d’emploi et le nombre de chômeurs au sens du Bureau international du travail (BIT).

Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), est chômeur au sens du BIT « une personne âgée de 15 ans ou plus » qui se trouve « sans emploi durant une semaine donnée ».

Il est « disponible pour prendre un emploi dans les deux semaines », a « cherché activement un emploi au cours des quatre dernières semaines » ou a « trouvé un qui commence dans moins de trois mois ».

Le gouvernement confirme qu’il faut atteindre un taux de chômage de 5 % d’ici mai 2027. Ce sera la fin du second quinquennat d’Emmanuel Macron.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.