Hausse du prix de l’électricité : un chèque énergie de 450 euros en guise de compensation ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard
publicité

Le Cler-Réseau pour la transition énergétique pense qu’il est temps de réévaluer le montant du chèque énergie. Ce dernier qui s’élève actuellement à 149 euros par an mérite une revalorisation immédiate.

Et pour cause, il y a la flambée des tarifs d’électricité à hauteur de 10% depuis le 1er février dernier. Près de 5,6 millions de ménages bénéficient de ce coup de pouce. Soit près de 20% des ménages les plus modestes.

publicité

D’après l’association, cette hausse va se voir directement sur les factures d’électricité des ménages.

Un bouclier tarifaire illégal

Marie Moisan, experte précarité énergétique au sein du réseau a apporté quelques explications : « Nous demandons a minima le triplement du chèque énergie, soit un montant moyen de 450 euros pour aider les plus modestes particulièrement affectés par la hausse des prix de l’énergie, et en remplacement d’un bouclier tarifaire inéquitable qui a déjà coûté 100 milliards d’euros depuis 2021 ».

publicité

En même temps, Cler-Réseau avertit l’Etat qu’il perd de la vitesse sur la rénovation énergétique des logements. Cependant, elle reste la « solution pérenne pour sortir de la précarité énergétique ».

D’après la dernière situation MaPrimeRenov’ de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), le nombre des habitations qui ont bénéficié d’une rénovation énergétique a chuté de 15 % en 2023.

publicité
publicité
À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.