Facture EDF : près de 21 millions de foyers vont subir une grosse augmentation de l’électricité à partir du 1er février 2024 !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Depuis la crise énergétique mondiale de 2021, le coût de l’électricité ne cesse de monter en flèche. Malgré les efforts de l’Etat à la régulation des tarifs, le prix exorbitant de l’énergie affecte tous les ménages français. D’ailleurs, dès le 1er février 2024, une augmentation va avoir lieu ! Qui sont les Français concernés par cette hausse ?

Depuis la pénurie mondiale de l’énergie de 2021, le prix de l’énergie a connu une hausse incessante. Actuellement, même si l’approvisionnement est devenu stable, le coût est toujours en augmentation constante.

Après des revalorisations durant l’année 2023, il y va y avoir une autre hausse dès l’arrivée de 2024. Est-ce que vous êtes concerné par cette augmentation des prix ?

Qui sont les Français qui vont subir cette flambée de prix de l’électricité ?

Une hausse qui aura lieu en février 2024

La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) est l’organisme qui s’occupe de la fixation des prix de l’électricité et du gaz. Le 14 septembre dernier, elle vient d’annoncer qu’une hausse des prix de l’énergie est inévitable en février 2024.

D’après les prévisions, il s’agit d’une augmentation de taille allant de 10% jusqu’à 20%. Cependant, il faut encore patienter pour fixer ce pourcentage. Le 23 novembre dernier, Bruno Le Maire a confirmé que la flambée des prix est obligatoire mais elle ne va pas aller au-delà des 10%.

Les augmentations durant l’année 2023

La CRE révise les coûts de l’énergie deux fois par an, en février et en août. Durant l’année 2023, elle a effectué deux hausses importantes.

La première augmentation du Tarif Réglementé de Vente (TRV) de l’électricité était de 15% en faisant grimper la facture de 240 euros par an. Quant à la seconde hausse, elle était à hauteur de 10% pour une somme de 160 euros dans les factures d’électricité.

Les Français touchés par cette hausse

La hausse de prix de 2024 va concerner près de 21 millions de Français. Ce sont ceux qui utilisent les offres au tarif bleu et au contrat indexé d’EDF. Ces utilisateurs sont surtout les petites entreprises, les petites communes, les ménages, les copropriétés et les logements sociaux.

Face à cette hausse, les ménages et les petits professionnels qui détiennent un compteur dont la puissance est inférieure ou égale 36 kVA sont les plus fragiles.

En revanche, si vous êtes un client d’EDF avec une offre à prix fixe, vous n’êtes pas touché par ce changement de tarif.

Après des augmentations réglementaires mais limitées du prix de l’électricité en 2024 et 2025, 2026 sera synonyme de la stabilité énergétique.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.