Eau du robinet contaminée : voici les régions concernées…

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard
publicité

Un solvant cancérigène contamine l’eau du robinet. Voici les régions concernées par cette mauvaise nouvelle.

L’eau du robinet est actuellement contaminée par un solvant cancérigène et la situation devient préoccupante. Connaissez-vous les régions concernées par ce phénomène inquiétant ?

publicité

Quelle est l’origine de ce contaminant qui salit l’eau du robinet ?

Le 1,4-dioxane se présente comme un contaminant principal qui pollue l’eau du robinet. En effet, il vient de divers produits courants comme les détergents, les shampoings ou encore les produits cosmétiques.

Ces produits qui renferment du polyéthylène glycol (PEG) peuvent générer la présence de cet élément polluant dans l’eau potable.

publicité

On peut également évoquer les rejets industriels et les eaux usées qui participent également à la contamination par ce solvant cancérigène.

En plus, le 1,4-dioxane est très résistant à la dégradation biologique. Son élimination dans l’eau devient ainsi très difficile.

publicité

La présence de cet élément dans l’eau du robinet est un véritable casse-tête pour la santé publique. En effet, cette substance est un élément cancérigène probable pour les humains selon le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC).

Il faut ainsi diminuer considérablement l’exposition à ce polluant. Pour ce faire, les autorités sanitaires conseillent d’utiliser des filtres à eau pour les robinets.

En outre, il faut mettre en avant les produits de consommation sans PEG. D’ailleurs, il y a déjà l’instauration des mesures de surveillance et de traitement de l’eau pour assurer la qualité. Cette initiative va mettre à l’abri la population contre tout éventuel risque de contamination.

Voici les régions françaises concernées par cette contamination

La multiplication du 1,4-dioxane touche plusieurs régions de France. On peut citer l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Bourgogne-Franche-Comté, le Centre-Val de Loire, le Grand-Est et les Hauts-de-France. Ce sont des territoires marqués par une énorme activité industrielle et une densité urbaine significative.

D’autres localités comme la Nouvelle-Aquitaine, l’Occitanie et les Pays-de-la-Loire sont également concernées par la propagation de cette substance polluante.

Voilà pourquoi la santé publique et l’environnement sont très inquiets par le développement de ce phénomène.

Pour limiter l’exposition de la population à cette contamination, il y a des mesures de surveillance et de contrôle sévères. Des précautions qui peuvent assurer une bonne qualité d’eau dans ces régions concernées.

Pour ce faire, les autorités locales collaborent avec les industriels ainsi que les acteurs locaux pour faire baisser les rejets de ce produit cancérigène dans l’environnement.

Il y a également la sensibilisation de la population afin qu’elle adopte des comportements plus responsables.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.

Laisser un commentaire