Enedis entame une expérimentation des compteurs Linky : elle va couper certains appareils électriques !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard
publicité

Les compteurs Linky vont bientôt être l’objet d’une nouvelle expérimentation !

En ce début d’année, Enedis mène différentes expérimentations comme ce projet qui va surprendre beaucoup d’utilisateurs. En effet, le gestionnaire du réseau électrique français va essayer de limiter la puissance des compteurs Linky dans certains ménages.

publicité

C’est une expérience qui va évaluer l’impact réel d’une limitation provisoire de puissance sur la consommation électrique chez les particuliers.

Enedis souhaite couper certains appareils électriques durant cette expérimentation

En réalité, cette expérimentation ne consiste pas à plonger les ménages dans un noir total. Il s’agit seulement de limiter le débit d’électricité en passant de 6 ou 9 kVa (kilovoltampères) à 3 seulement. Et ce, pendant deux heures.

publicité

Cela va concerner 200 000 foyers qui sont situés dans le département du Puy-de-Dôme. Après cette expérience, les ménages vont recevoir une compensation de 10 euros sur leur prochaine facture.

Ce projet est d’une importance cruciale pour anticiper une éventuelle saturation du réseau électrique. Enedis rappelle qu’un délestage qui se décide en urgence se repose sur une interruption secteur de deux heures tournantes dans une zone.

publicité

Il s’agit ainsi d’une option qui peut garantir moins d’effets chez les particuliers. En effet, les utilisateurs peuvent toujours accéder à leurs ordinateurs, à leurs réfrigérateurs ou encore à leurs systèmes d’éclairage domestique. Le principe est d’empêcher les black-out tout en limitant la consommation électrique.

Souvenez-vous, la plupart des ménages français disposent d’un usage électrique de base à 6 kVa. En baissant à 3 kVa, cela va encore faire fonctionner un radiateur, un ordinateur portable en charge, ou un réfrigérateur.

Prévenir des mesures d’urgence

Avant de tenter ce projet, plusieurs techniques ont permis de remédier à un manque de ressources électriques. On peut citer la mobilisation des capacités de production, les importations d’électricité, la baisse de consommation volontaire des industriels ou encore les baisses de tension de 5%.

La réduction de la distribution électrique se présente comme la phase ultime d’une série de mesures de prévention pour empêcher une coupure générale de l’électricité.

Si les résultats de cette expérience restent satisfaisants, la mesure qui va s’appliquer pour le moment dans 200 000 foyers du Puy-de-Dôme peut s’étaler dans toute la France.

Mais il faut attendre les conclusions d’Enedis avant de prendre une décision. C’est une perspective moins menaçante que celle de l’année 2022 qui avait terrifié le pays en cas de pénurie électrique.

publicité
À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.