Des centaines de jeunes se font scanner l’iris en échange de cryptomonnaies ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard
publicité

Avez-vous déjà remarqué des files très longues d’adolescents devant les centres commerciaux ? Ils font la queue pour se faire scanner l’iris et gagner de l’argent en échange.

Des files d’attente longues et étonnantes se forment désormais devant les centres commerciaux à travers l’Europe. Et étrangement, ce sont les jeunes qui composent ces files et ils souhaitent se faire scanner leur iris.

publicité

Derrière cet engouement se trouve Worldcoin qui est une cryptomonnaie offrant des paiements périodiques aux participants via une application dédiée.

Plusieurs citoyens s’inquiètent des files d’attente

D’après la confirmation de l’Agence Espagnole de Protection des Données (AEPD), il y a eu plusieurs plaintes associées au traitement des données de Worldcoin. Ces plaintes sont « en phase d’analyse ». Pour le moment, il n’y a pas encore une décision officielle prise concernant la légalité et la conformité de Worldcoin en Espagne.

publicité

En France, les initiateurs ont stoppé ce dispositif tout comme au Kenya, au Brésil ou en Inde à cause des inquiétudes associées à la vie privée. En effet, Worldcoin a été créé par l’entreprise Tools for Humanity, de Sam Altman, le PDG de OpenAI.

Ce sont les jeunes qui font partie des groupes cibles de Worldcoin à travers le scan de l’iris pour un échange de cryptomonnaies. Cependant, beaucoup de dénonciations se font sur les réseaux sociaux. Elles accusent que des mineurs ont été présents dans ces files d’attente.

publicité

Si l’âge de consentement pour l’usage des données personnelles est de 16 ans, Worldcoin a mentionné que son service s’adresse aux individus de plus de 18 ans.

Le responsable régional européen chez Tools for Humanity, Ricardo Macieira, a expliqué que le scan de l’iris est la technique la plus redoutable pour la vérification de l’identité humaine. Le but de l’application est de façonner un système mondial d’identification à base de l’iris, un élément unique et valide. Toutefois, l’entreprise garantit qu’elle ne cherche pas à savoir l’identité réelle de la personne derrière l’iris scanné.

En Espagne, Worldcoin a pu enregistrer près de 10 000 inscriptions hebdomadaires en novembre 2023. Actuellement, elle a vérifié 360 000 utilisateurs.

L’enregistrement s’est fait dans 20 stands répartis dans les centres commerciaux des villes les plus populaires. On peut citer Barcelone, Madrid, Valence, Malaga ou Bilbao.

Explication de Worldcoin Foundation

Pour répondre aux diverses inquiétudes, la Worldcoin Foundation explique qu’elle est « engagée dans le respect total de toutes les lois et réglementations pertinentes régissant le traitement des données personnelles sur les marchés où Worldcoin opère. Cela inclut, entre autres, le Règlement Général sur la Protection des Données de l’Europe (“GDPR”). Worldcoin encourage les régulateurs, y compris les autorités de protection des données, ainsi que les consommateurs, à consulter et à rechercher des informations ou des clarifications sur ses programmes disponibles pour les personnes dans leurs communautés, villes, pays ou régions ».

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.