Comment éviter de se faire piéger par une fausse contravention des arnaqueurs ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Depuis plusieurs mois, deux adolescents ont arnaqué les gens en utilisant de simples SMS. Ils seront jugés au tribunal de Paris le 3 avril prochain.

Une série d’arnaques par SMS menées par des mineurs

Les escrocs ont mis en place un système bien pensé. Ils envoient des SMS à leurs cibles en leur faisant croire que ces messages concernent une infraction commise qui engendre un paiement d’une amende.

Pour ce faire, les arnaqueurs utilisent le même langage que les sites officiels. On parle d’une adresse mail qui ressemble à deux gouttes d’eau à celle de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI) ou un lien semblable à un site gouvernemental. Ils essaient ainsi de faire peur à leurs victimes qui paniquent.

Par la suite, ces dernières vont tout de suite cliquer sur le lien pour régler la contravention. Durant cette étape, les cibles vont annoncer leurs données personnelles et bancaires pour effectuer ce règlement.

Là, les arnaqueurs vont crier de joie car ils ont enfin récupéré les informations sensibles qu’ils ont besoin pour faire des achats en ligne à l’insu des propriétaires des comptes.

Eviter de tomber dans les filets des arnaqueurs : voici quelques conseils efficaces

Pour éviter de se faire piéger, vous devez vous rappeler que les PV de circulation sont souvent envoyés par voie postale au lieu des SMS.

Lorsque l’ANTAI vous contacte par courriel, la seule adresse exacte est [email protected]. Et si vous avez des doutes sur l’adresse, le mieux est de ne pas cliquer.

Vérifier les sources des messages

Quand vous recevez des messages, vous devez être attentif à la forme et au contenu des messages. Sachez que les emails officiels ne devraient contenir aucune faute d’orthographe ou de syntaxe.

Vous devez ainsi vous méfier si vous remarquez des anomalies au niveau des orthographes ou de la structure.

Entrer en contact avec les services compétents en cas de doute

Si vous avez des doutes sur les messages ou les emails que vous avez reçus, il est possible de contacter les services compétents. Ils vont vous confirmer si un avertissement de leur part est à votre encontre.

Si la réponse est négative, méfiez-vous car il s’agit d’une tentative d’escroquerie.

Miser sur la vigilance face à l’essor des arnaques en ligne

Les escrocs ne cessent de chercher les idées les plus inattendues pour tromper les gens. Pour ce faire, tout le monde doit maintenir un très haut niveau de vigilance pour éviter de se faire avoir. Evitez surtout de cliquer sur des liens qui vous semblent douteux.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.