Tiques : Quels départements sont à risque ?

Mis en ligne le
par Marc

Des études ont été réalisées pour identifier les départements français les plus exposés aux tiques. Le site gouvernemental notre-environnement a également publié une carte des régions les plus touchées en France.

publicité

Les tiques, ces petits insectes nuisibles, se répandent de manière inégale dans certaines régions françaises. Leurs proliférations rapides sont notamment influencées par le climat et la végétation. Ainsi, découvrez ici les départements les plus infestés de France et apprenez à vous protéger des piqûres potentielles.

Les départements les plus à risque

Des études ont été réalisées pour identifier les départements français les plus exposés aux tiques. L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae) est à l’origine de cette initiative. Le site gouvernemental notre-environnement a également publié une carte des régions les plus touchées en France. Ainsi, Le Grand-Est, L’Auvergne-Rhône-Alpes, L’Île-de-France, La Bourgogne Franche-Comté, La Nouvelle Aquitaine et La Haute-Savoie sont les plus à risque.

publicité

Les habitats préférés des tiques

Les tiques affectionnent particulièrement les zones boisées, les parcs, les champs et les jardins. D’ailleurs, 4 piqûres sur 10 sont survenues en jardins au cours de l’année 2020. Ce, car la végétation basse et les feuilles mortes leur offrent un environnement favorable pour se proliférer. Ils préfèrent aussi les climats humides et doux. Bien qu’elles soient courantes en forêt, les tiques existent aussi en bord de mer et en haute montagne. Ces nuisibles ne peuvent toutefois pas survivre au-dessus d’une altitude de 1500 mètres.

Mesures de prévention contre les piqûres de tiques

Pour éviter les piqûres de tiques, quelques mesures simples peuvent être prises lors de vos activités en extérieur. En voici quelques-unes :

publicité
  1. Portez des vêtements longs, un chapeau et rentrez votre pantalon dans vos chaussettes pour une protection optimale.
  2. Évitez les zones à hautes herbes, les fourrés, les buissons et les fougères.
  3. Utilisez des répulsifs cutanés, qui peuvent contribuer à éloigner les tiques.
  4. Effectuez une inspection minutieuse de votre corps après une sortie en extérieur.
  5. Si vous trouvez une tique, retirez-la immédiatement avec une pince à épiler ou un tire-tique. Il faut veiller à retirer également sa tête.

Bref, la vigilance face aux tiques est essentielle, surtout dans les départements les plus touchés. En suivant ces mesures préventives simples, vous pouvez minimiser les risques de piqûres. Ainsi, vous pourrez profiter pleinement de vos activités en plein air en toute sécurité.

À propos de l’auteur,
Marc

Je suis un journaliste qui recueille, analyse et diffuse des informations à un large public. J'essaie de couvrir des sujets variés, allant de l'actualité politique à l'actualité sportive, en passant par les sujets sociaux et culturels.