Retraite : est-ce qu’il est possible de cumuler sa pension avec l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard
publicité

On ne peut pas toujours comprendre les différentes conditions pour bénéficier des aides proposées par l’Etat. D’ailleurs, il existe certaines subventions qui peuvent se cumuler.

En ce qui concerne l’allocation aux adultes handicapés ou AAH, voici quelques éléments qui impactent son montant surtout pour les personnes à la retraite.

publicité

Depuis le début de l’année 2017, un changement autorise certaines personnes en situation de handicap à réunir l’allocation aux adultes handicapés (AAH) et la pension de retraite.

Cependant, pour en bénéficier, il faut respecter quelques conditions. On cite notamment l’âge légal de la retraite, la cotisation à l’assurance vieillesse et le taux d’incapacité égal ou supérieur à 80 %. Il faut aussi que le montant de la pension ne soit pas supérieur à 971,37 euros par mois.

publicité

Il y a certains retraités qui ne remplissent pas ces critères. C’est le cas des retraités dont le niveau d’incapacité est compris entre 50 et 79% ou ceux qui ont pris leur retraite avant le 1ᵉʳ janvier 2017. Ils ne peuvent pas cumuler l’AAH.

Et donc, la pension de retraite et se tournent automatiquement vers le régime de retraite pour inaptitude en atteignant l’âge légal de la retraite.

publicité

Il s’agit d’une transition significative qui demande des démarches administratives supplémentaires et éventuellement une réduction des ressources. Et pour cause, le versement de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) n’aura plus lieu.

Il faut ainsi que les concernés comprennent les impacts financiers et les étapes administratives associés à ce changement pour inaptitude.

Comment garder l’AAH après la retraite ?

Pour maintenir le versement de l’allocation aux adultes handicapés après sa retraite, il faut poser une demande de pension auprès des organismes auxquels la personne a cotisé.

Si cette dernière néglige cette étape, la CAF peut interrompre le paiement de l’AAH. Elle va attendre que les procédures ont été effectuées par la personne concernée avant de refaire le versement de l’allocation.

Pour rappel, sachez que tous les minimas sociaux incluant l’allocation aux adultes handicapés vont connaître une revalorisation de 4,6% dès le 1er avril 2024. En ce qui concerne les pensions de base, l’augmentation est de 5,3% depuis le 1er janvier 2024.

publicité
À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.