Prime d’activité jusqu’à 595 euros par mois : qui peut en bénéficier ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Plusieurs secteurs d'activité peuvent prétendre à la prime d'acitivité sans forcément le savoir. Ainsi, pour en bénéficier cette année, restez à l'affût des dernières informations la concernant.

Face à l’inflation, chaque aide financière est précieuse. Avez-vous déjà vérifié si vous êtes éligible à la prime d’activité ? Si vous travaillez dur, mais avez des revenus modestes, cette prestation sociale peut augmenter votre pouvoir d’achat. Elle s’adresse à tous les travailleurs modestes, quelle que soit leur profession ou leur secteur d’activité. Malheureusement, près de 40 % des personnes éligibles ne demandent pas cette aide, passant ainsi à côté d’une opportunité d’améliorer leur situation financière. Ne laissez pas passer cette chance ! Découvrez les critères d’attribution et les démarches à suivre pour obtenir la prime.

Conditions d’attribution de la prime d’activité

La prime d’activité est destinée aux personnes âgées de plus de 18 ans exerçant une activité professionnelle, sous certaines conditions. Son montant varie en fonction de votre situation personnelle. Par exemple, une personne seule sans enfant peut prétendre à un montant de 595,25 euros. Pour vérifier votre éligibilité, vous pouvez utiliser les simulateurs disponibles sur les sites de la CAF ou de la MSA. Néanmoins, quels sont les critères d’éligibilité ?

Critères d’éligibilité

Pour bénéficier de la prime d’activité en 2023, il faut être de nationalité française. Mais, pas seulement, car il faut aussi résider en France la majeure partie de l’année. C’est-à-dire au moins 9 mois chaque année.

Par ailleurs, pour les étrangers installés en France, votre éligibilité dépendra de votre situation personnelle. Ainsi, les cas d’éligibilité sont les suivants :

  • Venir d’un pays de l’Espace économique européen ou de l’Union européenne.
  • Posséder la nationalité suisse.
  • Être originaire d’un autre pays, mais résider légalement en France depuis plus de 5 ans.

Il est également important de noter qu’il existe un plafond de revenus à ne pas dépasser pour pouvoir bénéficier de la prime d’activité. Ainsi, les cas d’éligibilité peuvent varier d’un travailleur à l’autre. Il en est de même pour le montant de la prime. Pour se fixer, il faut essayer les simulateurs disponibles sur les sites de la CAF ou de la MSA.

Secteurs d’activité éligibles à la prime

Il faut noter que plusieurs secteurs d’activité peuvent prétendre à la prime sans forcément le savoir. Lesquels ? Les salariés du secteur privé et les fonctionnaires, les travailleurs indépendants, les travailleurs saisonniers ainsi que les salariés à temps partiel.

Les salariés du secteur privé et les fonctionnaires peuvent prétendre à la prime d’activité, pourvu que leurs revenus soient modestes. Également, les travailleurs indépendants peuvent en bénéficier sous réserve de respecter une condition de revenus. La composition de leur foyer est notamment prise en compte dans cette condition. Ainsi, les artisans, les commerçants, les professionnels libéraux et les auto-entrepreneurs sont dans cette catégorie. Pareillement, les travailleurs saisonniers avec des revenus variés y ont droit. Par exemple, les cueilleurs de fruits ou les animateurs de vacances en font partie. Enfin, Les salariés à temps partiel aux revenus modestes peuvent également bénéficier de la prime d’activité. Cette initiative vise, entre autres, à leur offrir une condition de vie décente.

La prime d’activité est une aide sociale qui peut profiter à de nombreuses catégories professionnelles en France. Ils doivent simplement respecter les plafonds de revenus fixés par la loi pour pouvoir en bénéficier en toute légalité.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.