Le chèque énergie « exceptionnel » sera-t-il reconduit en 2024 ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard
publicité

Chaque année, environ 5 millions de Français obtiennent le chèque énergie. En effet, les ménages qui ont des ressources modestes bénéficient de cette subvention distribuée par l’Etat pour effectuer le paiement de toute sorte de factures énergétiques.

En 2023, le chèque énergie a été complété par le chèque énergie « exceptionnel » pour alléger les impacts de l’inflation qui a touché durement le pays. Malheureusement, ce coup de pouce va se terminer en 2024.

publicité

C’est quoi le chèque énergie « exceptionnel » ?

Pour soutenir les foyers les plus vulnérables face à la flambée des prix de l’énergie en 2023, le gouvernement a décidé de distribuer un chèque-cadeau « exceptionnel ». D’un montant compris entre 100 et 200 euros, cette subvention va prendre fin en 2024.

C’est la confirmation de Gabriel Attal, ministre des Comptes publics dans une allocution datant du mois de juillet dernier. En effet, l’Etat doit mettre fin à la distribution du chèque-cadeau « exceptionnel » pour réaliser des économies.

publicité

Il a expliqué que : « Pour réaliser des économies, il est impératif de sortir des dispositifs spécifiques instaurés pendant la crise de l’inflation ».

Chèque énergie : voici le grand changement dès 2024

Selon les affirmations de l’ex-ministre, le gouvernement a décidé de supprimer la chèque énergie exceptionnel en 2024. C’est une très mauvaise nouvelle pour les ménages qui doivent l’utiliser avant la fin de l’année.

publicité

Toutefois, le chèque énergie traditionnel est toujours préservé pour la nouvelle année. Pour profiter de cette subvention, les démarches restent les mêmes.

En effet, c’est l’administration fiscale qui détermine la liste des profils des personnes éligibles chaque année. Cela se fait en fonction de deux critères majeurs : le revenu fiscal de référence et la composition du foyer en unité de consommation.

En 2024, il n’y aura pas un changement du montant du chèque énergie. Cependant, l’association Abbé Pierre pense que le coût de cette subvention est insuffisant pour subvenir aux besoins des ménages.

Voici la demande du délégué général de la fondation, Christophe Robert : « un élargissement du chèque énergie pour toucher des ménages qui n’en sont pas bénéficiaires aujourd’hui, mais qui souffrent de ces difficultés à pouvoir se chauffer convenablement, et un triplement du montant du chèque énergie ».

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.