Voici les facteurs clés que les banques analysent pour avoir un prêt immobilier de 150 000 euros !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Pour l’acquisition d’un bien immobilier, il faut souvent faire un emprunt qui s’étale sur plusieurs années. Mais lorsque le montant est plus de 100 000 euros, les établissements bancaires exigent beaucoup de conditions.

Dans cet article, faisons le point sur quelques critères clés pour obtenir un prêt immobilier de 150 000 euros en ce mois de janvier 2024.

Vos revenus actuels

Pour évaluer votre capacité d’emprunt, la banque demande en premier lieu vos ressources actuelles et leur régularité. Elle analyse en détail la situation professionnelle ainsi que les sources de revenus. Cela inclut notamment :

  • Le type de contrat (CDI, CDD, statut d’indépendant etc.) ainsi que l’ancienneté dans votre poste.
  • Les primes et heures supplémentaires régulières sur les 3 dernières années.
  • Les revenus fonciers.

La banque passe par cette étape pour évaluer si vos ressources sont suffisantes et régulières afin de garantir le remboursement du prêt. La régularité des revenus durant les 3 dernières années reste une condition cruciale pour débloquer le prêt.

Votre taux d’endettement optimal

Pour obtenir un prêt, la banque doit vérifier également votre taux d’endettement. Cela veut dire qu’elle vérifie votre capacité globale de remboursement de l’ensemble de vos crédits et autres engagements financiers. Ces derniers comprennent les crédits immobiliers et les crédits à la consommation en cours ainsi que le nouveau prêt souhaité.

Pour que le dossier soit recevable, il faut un taux d’endettement qui ne dépasse pas les 33%. Un taux excessif va avertir la banque conduisant à un refus total de votre prêt.

Le montant qui vous reste à vivre pour les dépenses courantes

Quand toutes vos charges fixes mensuelles sont payées incluant votre futur crédit immobilier, vous devez avoir un montant suffisant pour vivre et payer vos charges habituelles dans votre compte.

En effet, le reste à vivre est le montant qui vous reste quand les impôts, le loyer, les crédits, les pensions alimentaires et autres frais sont déduits de vos revenus.

Le montant de l’apport personnel

Si vous avez un apport personnel important, la banque est sûre du financement de votre projet immobilier. Les établissements bancaires demandent souvent un apport minimum de 10% du montant total emprunté.

Sachez qu’avoir une épargne est un signe avantageux qui évoque une bonne gestion financière.

La durée du prêt

Un prêt immobilier peut s’étaler entre 10 et 25 ans. Si vous envisagez une durée de crédit longue, les mensualités sont moins élevées mais le coût total du crédit va augmenter.

Il faut ainsi trouver le bon équilibre pour avoir un coût total correct et des mensualités appropriées.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.