Retraite Agirc-Arrco : faites cette vérification pour éviter de perdre vos droits

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard
publicité

Le régime de retraite complémentaire des salariés du secteur privé ou Agirc-Arrco vient de faire une annonce. Il recommande à ses assurés de réaliser cette démarche importante.

Chaque année, près de 26 millions de salariés du privé font de la cotisation à l’Agirc-Arrco. Cela rime à près de 90 milliards d’euros pour environ 13 millions d’anciens salariés du privé.

publicité

Le 6 novembre 2023, le régime de retraite complémentaire du secteur privé a réalisé une campagne de communication. Elle a pour objectif d’« inciter les actifs, même les plus jeunes, à vérifier régulièrement leur carrière » pour le bien de leurs droits.

Agirc-Arrco : les assurés doivent suivre ce conseil

Dans un communiqué, l’Agirc-Arrco suggère à ses assurés de faire une consultation régulière de leur relevé de carrière. Cela se fait sur le site officiel espace-personnel.agirc-arrco.fr.

publicité

Il conseille de jeter un coup d’œil à son relevé sur son compte retraite de manière périodique. En effet, il est possible d’accéder aux relevés de carrière de deux manières.

D’une part, depuis le site via le service « Ma carrière en un coup d’œil » dans chaque espace personnel. D’autre part, sur l’application mobile Mon compte retraite.

publicité

Depuis le relevé, les assurés peuvent apercevoir tous les droits obtenus « depuis le début de [leur] carrière dans tous les régimes de retraite obligatoires (salariés ou non-salariés) de base et complémentaire », précise l’Agirc-Arrco.

Si un assuré constate un dérèglement, il a le droit de demander une réclamation auprès de sa caisse de retraite. Il suffit ainsi de la contacter via les coordonnées inscrites sur le relevé. C’est un service d’accompagnement « proposé à tout moment » de la carrière, et sans minimum d’âge.

Pourquoi l’Agirc-Arrco suggère de vérifier son relevé de carrière

Julien Cérioli, expert de la gestion de carrière à l’Agirc-Arrco, a fait quelques précisions dans le communiqué : « Vérifier sa carrière est un réflexe à prendre, comme on vérifie le montant de ses impôts. Et ce, d’autant plus si une personne a changé plusieurs fois d’entreprises, ou bien de statuts en passant par exemple de salarié à indépendant ou encore si elle a été expatriée ».

Il explique qu’« il est recommandé de vérifier régulièrement sa carrière, pour les périodes anciennes, ou pour s’assurer que des périodes de longue maladie ou de chômage, par exemple, sont bien reportées ».

Quand les assurés évoquent les corrections plus tôt, on peut les effectuer à l’avance pour gagner du temps. Le spécialiste termine par « Un dossier de retraite dont la carrière est complètement renseignée sera traité plus rapidement ».

publicité
À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.