Rappel Conso : Risques sanitaires dans les chips de Lidl

Mis en ligne le
par Alain Gaillard

Le 13 septembre dernier, un nouveau rappel de produit a été émis. Cela concerne les chips de l'enseigne Lidl.

publicité

Le nombre de rappels alimentaires effectué par Rappel Conso en France continue de susciter des préoccupations. En 2018, seulement 17 % des consommateurs français avaient connu un rappel de produit. Cependant, les statistiques post-2021, année de la création du dispositif « rappel conso », sont beaucoup plus inquiétantes. Avec plus de 6 000 rappels alimentaires depuis mars 2021, il est temps de se pencher sur la sécurité alimentaire en France. D’ailleurs, de nouveaux types de rappels, tels que celui récent des chips vendues chez Lidl, attirent l’attention.

Rappel Conso chez Lidl : Un problème d’acrylamide

Le 13 septembre dernier, un nouveau rappel de produit a été émis. Cela concerne « La chips du coin de Bretagne » de la marque Snackday. On les a vendues chez Lidl entre le 10 juillet 2023 et le 12 septembre 2023. Ainsi, on a retiré des étagères ces chips, vendues en sachets de 125 grammes avec le code GTIN 4056489841173 et le lot 172L2 – 7 H 21. Ce, en raison d’un grave problème sanitaire. En effet, un contrôle a révélé une teneur en acrylamide supérieure aux normes européennes.

publicité

Pour rappel, l’acrylamide est une substance reconnue comme cancérigène pour les animaux. De plus, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a déclaré qu’elle pourrait également l’être pour les humains. En vérité, cette substance ne devrait pas être présente en concentrations élevées dans les produits alimentaires. Rappelons qu’elle s’associait autrefois à la fumée de cigarette et aux travailleurs manipulant l’acrylamide.

Des effets de l’acrylamide encore mal compris

L’acrylamide se forme lors de la cuisson à haute température d’aliments riches en asparagine et en amidon. Cependant, des recherches scientifiques visent à évaluer la toxicité de cette substance depuis plusieurs années. D’ailleurs, l’Anses s’est penchée sur les risques liés à l’acrylamide depuis 2002. Ce qui contribue à notre compréhension de son impact sur l’alimentation des Français.

publicité

L’Anses a aussi collaboré avec l’EFSA pour approfondir les connaissances sur l’acrylamide et sa toxicité. Sans oublier les moyens de réduire l’exposition des consommateurs à cette substance. Ainsi, le rappel des chips de Lidl est une mesure de précaution essentielle. Cela exhorte tous les acheteurs à ne pas les consommer et à les rapporter en magasin pour obtenir un remboursement.

publicité
À propos de l’auteur,
Alain Gaillard

Diplômé d'une école de journalisme, je me passionne de culture média et de tendance hightech. J'écris depuis plusieurs années pour plusieurs médias en ligne.