Les 12 coups de midi : La vraie identité de Zette

Mis en ligne le
par Alain Gaillard

Bien que la production ait choisi de préserver le mystère en cachant le visage de Zette, une récente production documentaire a finalement levé le voile sur son identité. Les détails !

Depuis plus d’une décennie, l’émission « Les 12 coups de midi » captive les téléspectateurs de TF1. Au cœur de cette émission emblématique, une voix-off légendaire a toujours accompagné les moments de suspense. Cependant, le mystère entourant l’identité de cette voix a été dissipé récemment, alors que Zette a enfin dévoilé son visage et son nom authentique.

publicité

Le voile levé sur la voix emblématique

Dans le paysage audiovisuel des « 12 coups de midi », la voix-off est devenue un élément aussi emblématique que l’animateur, Jean-Luc Reichmann. Une complicité de longue date lie ces deux figures de TF1. Ce qui suscite une curiosité grandissante quant à l’identité derrière cette voix reconnaissable.

publicité

Bien que la production ait choisi de préserver le mystère en cachant le visage de Zette, une récente production documentaire a finalement levé le voile sur son identité.

Les 12 coups de midi : Une amie de Jean-Luc Reichmann de longue date

Le nom « Zette » a longtemps intrigué les fans de l’émission. Mais grâce à un documentaire, l’identité de cette femme a été révélée. Il s’agit du documentaire « Jean-Luc Reichmann : Un destin hors du commun », diffusé sur TF1.

publicité

Derrière le pseudonyme se cache Isabelle Benhadj, une amie de Jean-Luc Reichmann depuis des années. Le documentaire a permis de dévoiler une amitié qui a résisté à l’épreuve du temps.

La complicité indéfectible

Bien que les téléspectateurs aient désormais un visage à associer à la voix emblématique, Isabelle Benhadj a clairement indiqué qu’elle ne franchira pas le pas de dévoiler son visage à l’antenne des « 12 coups de midi ». Cette décision, selon Jean-Luc Reichmann, préserve le mystère propre au jeu. La rencontre initiale entre Isabelle et Jean-Luc remonte à 1987 à Paris. À l’époque, elle avait envoyé une cassette démo à Fun Radio. Par la suite, cela a révélé un destin qui allait les lier d’une manière unique.

publicité

La connexion entre Jean-Luc Reichmann et Isabelle Benhadj s’étend bien au-delà des caméras. Avant de devenir la voix-off des « 12 coups de midi », Jean-Luc Reichmann avait, lui aussi, exercé dans le domaine des voix-off. Ainsi, cela a créé un lien professionnel solide entre les deux. Trois décennies plus tard, cette amitié perdure, transcendant les frontières du temps et des rôles.

publicité
À propos de l’auteur,
Alain Gaillard

Diplômé d'une école de journalisme, je me passionne de culture média et de tendance hightech. J'écris depuis plusieurs années pour plusieurs médias en ligne.