Le versement de cette prime exceptionnelle se fera avant le 31 décembre. Quel est son montant ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard
publicité

Cette prime subit une évaluation sévère pour être sûr qu’elle se répartisse de manière correcte chez tous les bénéficiaires. Découvrez dans cet article le montant exact de cette prime exceptionnelle.

Pour faire face à la crise économique, la plupart des entreprises françaises donnent des primes exceptionnelles à leurs employés. D’ici le 31 décembre, de nombreux salariés vont obtenir cette prime pour une amélioration du pouvoir d’achat des ménages.

publicité

En 2022, près de 5 millions de travailleurs français ont bénéficié d’un montant total de 4,1 milliards d’euros. D’après l’INSEE, les ménages vont augmenter leur pouvoir d’achat de manière significative en 2023.

Une hausse de 1,2% du pouvoir d’achat en vue selon l’INSEE

D’après les évaluations de l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE), le versement de cette prime permet aux foyers français d’élever le pouvoir d’achat de 1,2%.

publicité

De plus, sachez que les augmentations générales des salaires vont participer aussi à cette évolution positive. L’INSEE envisage ainsi une hausse moyenne de 5% des salaires par salarié en 2023.

Prime exceptionnelle : le successeur de la prime Macron

Le bonus exceptionnel est la suite logique de la « Prime Macron » ou prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (PEPA) mise en place par l’Etat français il y a quelques années. Les employeurs ont encore quelques jours pour verser cette prime à leurs salariés.

publicité

Les bénéficiaires de ce bonus sont tous les employés incluant ceux qui ont des contrats à durée déterminée. Il y a les travailleurs qui ont un revenu inférieur à trois fois le SMIC annuel. Pour ce cas, la prime ne paie pas d’impôt sur le revenu et de cotisations salariales. La limite étant de 3000 à 6000 euros selon l’existence d’un accord de participation.

Vous avez aussi les salariés ayant un salaire égal ou supérieur à trois fois le SMIC annuel. Ils font aussi partie de cette exonération sous réserve d’avoir les mêmes conditions que pour les autres employés.

Selon le texte en vigueur, cette réduction fiscale et sociale sera valable jusqu’au 31 décembre 2026. Et ce, pour les employés qui gagnent moins de trois fois le SMIC dans les entreprises de moins de cinquante salariés.

L’impact de ce bonus sur l’économie nationale

Cet appui financier aux employés encourage la relance de l’économie française et la consommation. Une amélioration du pouvoir d’achat va pousser les gens à consommer. Cependant, il faut garder un œil sur l’inflation et les inégalités des salaires.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.