Compteur Linky : voici l’astuce de génie qui permet d’éviter le surcoût en 2023 !

Mis en ligne le
par Valérie Rouzaud

Voici comment faire pour contourner le surcoût à payer avec le compteur Linky, cette astuce n'est pas illégale !

Concernant le compteur Linky, voici l’astuce de génie qui permet d’éviter le surcoût en 2023 ! Les écrans de Paris vous en dit plus à ce sujet.

Selon les chiffres donnés par la Commission de régulation de l’énergie, 10% de foyers sont encore équipés de compteurs d’ancienne génération au 31 décembre 2021. Pour ces personnes réticentes à la pose du petit boîtier d’Enedis, la CRE a prévu une sanction qui prendra effet dès l’année prochaine. Compteur Linky : voici l’astuce de génie qui permet d’éviter le surcoût en 2023 !

Les réfractaires au compteur Linky obligés de supporter les surcoûts générés par leur refus.

« Si la période de déploiement diffus du compteur Linky qui s’étend de 2022 jusqu’à fin 2024 devrait permettre de régulariser la majorité des situations, la CRE considère désormais que l’ensemble des clients qui refuseraient (pour des raisons diverses, NDLR) encore la pose du compteur durant cette phase doivent supporter les surcoûts générés » par leur refus.

De ce fait, il a été décidé qu’à partir de 2023, les foyers qui auront empêché l’installation du compteur intelligent (difficultés de contact, problèmes techniques, refus explicite, etc.) et qui n’auront pas communiqué leur relevé de consommation pendant les 12 derniers mois seront contraints de « payer un supplément de 8,30€ tous les deux mois« .

Ceci en vue notamment, de « couvrir les coûts des relevés de compteur« .

Mais il faut savoir que ce surcoût inclut également d’autres frais dont ceux notamment « liés aux notifications envoyées aux clients (appels sortants, mails, SMS, envoi de courrier ou encore prises de rendez-vous) pour les inviter à demander la pose d’un compteur évolué et/ou réaliser et transmettre un index de consommation autorelevé ».

Compteur Linky : voici comment vous pouvez éviter de payer ce supplément.

Ainsi jusqu’à la fin de l’année 2024, souligne la CRE, « les utilisateurs n’ayant pas Linky, y compris ceux se déclarant électrosensibles, pourront encore éviter une facturation durant cette période en transmettant leur index ».

A compter de 2025, les clients sans Linky seront sanctionnés, excepté uniquement « si l’installation n’a pas pu être réalisée pour des raisons d’impossibilité techniques ».

Cette facturation va s’appliquer dès ce 1er janvier 2023. Le seul moyen pour vous d’échapper à ce surcoût est bien évidemment d’accepter l’installation d’un compteur Linky chez vous.

À propos de l’auteur,
Valérie Rouzaud

Passionnée par l'écriture et le digital, je suis tombée dans la marmite de la rédaction depuis 8 ans déjà. J'aime décrypter les actus et j'ai surtout de l'attrait pour l'actualité people et le monde de la télé-réalité.